Madagascar : en 3 ans, le nombre d’abonnés Internet mobile a crû de 68,9 %

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Madagascar : en 3 ans, le nombre d’abonnés Internet mobile a crû de 68,9 %

Au cours des dernières années, l’adoption de l’Internet mobile continue de croître en Afrique. Cela présente des opportunités pour l’inclusion numérique de la population dans un contexte de transformation numérique accélérée.

L’Autorité de régulation des technologies de communication (ARTEC) a recensé 4,9 millions d’abonnés aux services Internet mobile à Madagascar en 2022. Cela représente une augmentation de 68,9 % par rapport aux 2,9 millions d’utilisateurs qu’elle avait recensés dans le pays en 2019. Le taux de pénétration qui s’élevait alors à 11,5 % est passé à 17 % en 2022.

L’ARTEC n’a pas précisé si le nombre d’abonnés Internet faisait référence aux personnes utilisant l’Internet mobile ou aux cartes SIM ayant accès à Internet. Toutefois, le régulateur fait une analogie entre l’augmentation des cartes SIM actives et le nombre d’abonnés Internet mobile. Le nombre de cartes SIM connectées sur les réseaux des opérateurs de téléphonie mobile est passé de 11,7 millions à 19,7 millions entre 2019 et 2022.

Sur la période, la consommation de l’Internet mobile a également augmenté dans un contexte marqué par l’émergence de nouveaux modes de consommation numérique. Entre 2019 et 2022, le trafic Internet mobile est passé de 32 674 téraoctets à 127 684 téraoctets. Cette explosion de la consommation peut être attribuée à une baisse du coût de l’Internet mobile. Le tarif moyen pour les offres journalières est passé de 20 ariarys (0,004 5 $) par Mo à 5,56 ariarys/Mo.

Le taux de pénétration de l’Internet à Madagascar a continué de croître au cours des dix dernières années, passant de moins de 2 % en 2012 à 17 % en 2022. Ce chiffre reste toutefois inférieur à la moyenne en Afrique qui était de 40 % en 2022 selon les données de l’Union internationale des télécommunications (UIT). Des initiatives s’imposent donc pour généraliser l’accès à l’Internet mobile dans tout le pays dans un contexte de transformation numérique.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 14 mai 2024)

Laissez votre commentaire