Liberia : le régulateur télécoms autorise Lonestar Cell MTN à bloquer les numéros de téléphone frauduleux

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Liberia : le régulateur télécoms autorise Lonestar Cell MTN à bloquer les numéros de téléphone frauduleux

L’adoption rapide des services de communications électroniques facilite l’émergence des cas de fraudes utilisant ces technologies. Selon DataReportal, le Liberia comptait 4,7 millions d’abonnés à la téléphonie mobile et 1,6 million d’utilisateurs d’Internet en janvier 2023.

L’Autorité des télécommunications du Liberia (LTA) a autorisé l’opérateur de téléphonie mobile Lonestar Cell MTN à bloquer les numéros frauduleux utilisés pour l’usurpation d’identité et la sollicitation de fonds. La décision a été révélée le mardi 7 mai par Patrick Honda, commissaire de la LTA, lors d’une conférence de presse tenue au siège du ministère de l’Information, de la Culture et du Tourisme.

L’initiative s’inscrit dans le cadre des actions prévues par la LTA pour traquer les auteurs de fraudes via les réseaux télécoms à travers le Liberia. Elle fait suite à une plainte déposée par Amin Modad, ministre du Commerce, qui a signalé l’utilisation non autorisée de son nom pour solliciter des fonds auprès de particuliers à travers le pays.

Ce projet intervient dans un contexte de transformation numérique accélérée marqué non seulement par l’adoption rapide et croissante des services de communications électroniques, mais également par la recrudescence des cas de fraudes utilisant ces services.

C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreux pays africains comme le Ghana et le Nigeria mènent des campagnes d’identification des abonnés télécoms. A l’issue de ces campagnes, les cartes SIM non enregistrées sont bloquées. Au Ghana, environ 11 millions de cartes SIM ont été déconnectées en mai 2023 dans le cadre d’une campagne lancée en octobre 2021. Au Nigeria, 73 millions de cartes SIM ont été partiellement bloquées en avril 2023. Leur déconnexion définitive a commencé en février dernier.

La mise en œuvre d’une initiative similaire devrait permettre de renforcer la cybersécurité et d’assainir l’espace cybernétique national. «  Dès que possible, l’Agence [LTA, Ndlr] lancera le programme pour réduire le problème de l’usurpation d’identité pour escroquer les gens  », a déclaré M. Honda. Il compte également sur la collaboration entre l’autorité des télécommunications et le public pour lutter efficacement contre la cybercriminalité.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 8 mai 2024)

Laissez votre commentaire