Le Ghana s’érige en pionnier : Vers le 1er gouvernement africain alimenté par la blockchain

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64

L’article Le Ghana s’érige en pionnier : Vers le 1er gouvernement africain alimenté par la blockchain est apparu en premier sur AITN.

Le Ghana s’apprête à révolutionner le paysage politique et technologique de l’Afrique en devenant le premier gouvernement du continent à être alimenté par la blockchain. Cette annonce fracassante a été faite par le vice-président Mahamudu Bawumia lors d’une conférence à Accra, où il a exposé les ambitieux projets de numérisation du pays.

Les progrès impressionnants du Ghana dans la numérisation des services gouvernementaux ont été mis en avant, avec presque toutes les agences gouvernementales désormais intégrées à la plateforme numérique Ghana.gov. Cette initiative vise à faciliter l’accès aux services en ligne et à encourager les paiements électroniques, générant ainsi d’énormes revenus pour le pays. En effet, le Ghana a enregistré la somme remarquable de 201 milliards GHC de revenus grâce aux transactions numériques effectuées via Ghana.gov, réduisant ainsi considérablement les possibilités de corruption et de détournement de fonds.

Ce qui constitue le véritable tournant, c’est l’engagement ferme du Ghana à adopter la technologie blockchain pour garantir la sécurité et l’intégrité des données gouvernementales. Cette décision révolutionnaire vise à mettre un terme à la corruption en rendant chaque modification des données numériques transparente et irréversible. Ainsi, le Ghana franchit une étape majeure dans sa lutte contre la corruption, promettant de mettre fin aux transactions illicites et aux activités frauduleuses.

Le vice-président Bawumia n’a pas hésité à souligner l’ampleur de la corruption en Afrique, estimant les pertes à un montant astronomique de mille milliards de dollars américains au cours des cinq dernières années. Toutefois, il ne se contente pas de dénoncer le problème ; il propose des solutions concrètes. En investissant dans des outils numériques de pointe, le Ghana montre la voie à suivre pour lutter contre la corruption et promouvoir le développement durable à travers le continent.

Cette initiative audacieuse du Ghana n’est pas seulement un pas en avant pour le pays, mais elle lance également un défi à tous les gouvernements africains. Bawumia appelle ses homologues à adopter des technologies innovantes pour renforcer la transparence, promouvoir la bonne gouvernance et stimuler le développement économique. Avec une vision aussi progressiste, le Ghana ouvre la voie à une ère de progrès et d’opportunités sans précédent pour l’Afrique tout entière.

L’article Le Ghana s’érige en pionnier : Vers le 1er gouvernement africain alimenté par la blockchain est apparu en premier sur AITN.

Laissez votre commentaire