Zambie : vers la suppression des cartes de recharge de crédit téléphonique d’ici juin 2023

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Zambie : vers la suppression des cartes de recharge de crédit téléphonique d’ici juin 2023

Le gouvernement zambien a fait de la transformation numérique l’un des socles du développement socioéconomique national à l’horizon 2030. Pour atteindre ces objectifs, le pays veut numériser les services utilisés par les populations.

Le gouvernement zambien s’est accordé avec les opérateurs de télécommunications pour supprimer l’utilisation des cartes à gratter pour la recharge de crédit téléphonique d’ici juin 2023. Les abonnés à la téléphonie mobile devront désormais utiliser les plateformes numériques pour acheter du crédit de communication.

«  Cette résolution importante permettra à la population zambienne d’acheter du crédit téléphonique de manière plus facile, instantanée, sûre et transparente. Cela a été démontré pendant la pandémie de Covid-19, lorsque nous avons constaté un pic dans l’utilisation et l’achat de crédit téléphonique électronique par rapport aux cartes à gratter physiques  », a déclaré Chushi Kasanda, porte-parole du gouvernement zambien.

Les trois opérateurs de réseau mobile de Zambie — Airtel, MTN and ZAMTEL — commenceront dès maintenant à mettre en œuvre des initiatives pour restreindre les recharges de crédit téléphonique via les cartes à gratter. Le gouvernement, quant à lui, mènera des campagnes de sensibilisation pour éduquer la population sur le bien-fondé de cette décision.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions engagées par le gouvernement zambien pour améliorer l’accès et l’efficacité des technologies numériques dans un contexte de transformation numérique accéléré. Par ailleurs, le numérique et l’innovation font partie des piliers du 8e Programme de développement national de la Zambie (2022-2026). Ledit programme tend vers la réalisation de la «  Vision 2030  » qui vise à faire de la Zambie «  une nation à revenu intermédiaire prospère d’ici 2030  ».

«  Je pense que cette décision de supprimer progressivement l’utilisation des cartes de recharge de crédit téléphonique est un pas dans la bonne direction, car elle contribuera à la protection de l’environnement, soutiendra l’inclusion financière, la collecte des impôts et améliorera l’utilisation des services numériques ainsi que la promotion de l’établissement d’une économie numérique en Zambie  », a déclaré Felix Mutati, ministre des Technologies et des Sciences.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 22 décembre 2022)

Laissez votre commentaire