Telecom Namibia s’est concentré sur l’amélioration de la couverture de son réseau en 2022

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Telecom Namibia s’est concentré sur l’amélioration de la couverture de son réseau en 2022

Telecom Namibia multiplie les initiatives pour renforcer son infrastructure réseau afin d’améliorer la couverture et la qualité de ses services télécoms. Cela devrait lui permettre d’être plus compétitif sur un marché dominé par son rival MTC.

L’opérateur historique Telecom Namibia a déclaré s’être concentré sur le développement de son infrastructure réseau au cours de l’année financière 2022. La société a notamment mis à niveau 25 sites mobiles 3G/4G dans les zones urbaines et rurales du pays.

«  En ce qui concerne l’amélioration du réseau, nous sommes en train de revoir l’architecture du réseau afin d’optimiser ses performances et d’atténuer les tensions sur le réseau, étant donné que de plus en plus de clients continuent d’utiliser nos services  », a déclaré la Telecom Namibia dans un communiqué.

Ces investissements s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de modernisation du réseau télécoms de Telecom Namibia annoncée en janvier 2021 pour répondre à la forte demande et aux exigences des consommateurs. La société a dévoilé en juillet 2022 qu’elle investirait 2,3 milliards de dollars namibiens (127,1 millions $) dans son infrastructure réseau fixe et mobile en cinq ans. Elle a également investi 5 millions $ pour l’installation conjointe du câble sous-marin à fibre optique Equiano de Google, en partenariat avec Paratus.

«  L’extension et la densification du réseau sont stratégiques pour Telecom Namibia, l’objectif étant d’améliorer les vitesses, la capacité, la qualité, la fiabilité, la portée et, en fin de compte, l’expérience des clients  », a déclaré la société publique. Cela devrait également lui permettre d’être plus compétitif sur le marché national dont il contrôlait 10 % des parts en décembre 2020 contre 90 % pour son rival MTC, selon le dernier rapport de l’Autorité de régulation des communications de Namibie (CRAN).

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 31 mars 2023)

Laissez votre commentaire