Tanzanie : la présidente Samia Suluhu estime que TTCL a échoué en tant qu’opérateur télécoms

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Tanzanie : la présidente Samia Suluhu estime que TTCL a échoué en tant qu’opérateur télécoms

Depuis plusieurs années, l’opérateur historique des télécommunications tanzanien peine à s’imposer sur le marché national. La société est en concurrence avec Vodacom, Airtel, Tigo et Halotel.

Samia Suluhu Hassan, présidente de la République de Tanzanie, a déclaré que l’opérateur historique des télécommunications, Tanzania Telecommunications Company Limited (TTCL), a échoué sur le marché de la téléphonie. La société n’a notamment pas réussi à atteindre les objectifs opérationnels fixés sur le marché national.

La présidente a souligné qu’il était nécessaire de restructurer les activités de la société publique afin de déterminer si elle peut continuer à offrir des services télécoms compétitifs ou si elle devrait se concentrer sur d’autres domaines dans lesquels elle pourrait être plus efficace. Elle a suggéré la fourniture de services à haut débit aux entreprises.

L’opérateur historique TTCL fait montre d’une certaine passivité sur le marché télécoms tanzanien malgré qu’il a accès aux infrastructures télécoms à haut débit déployées par l’Etat. La société a ajouté environ 1,2 million d’abonnés entre décembre 2012 et décembre 2022 pour atteindre un nombre total de 1,49 million pour une part de marché de 3 %, selon les données de l’Autorité de régulation des télécommunications de Tanzanie (TCRA). Ses rivaux Vodacom, Airtel, Tigo et Halotel contrôlent respectivement 30 %, 28 %, 26 % et 13 % d’un marché fort de 60,2 millions d’abonnés.

Un changement de segment d’activité devrait notamment permettre à TTCL de renouer avec la croissance et de rapporter des revenus supplémentaires à l’Etat tanzanien.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 31 mars 2023)

Laissez votre commentaire