Selon une étude sud-africaine, de février à octobre 2022, seulement 13% des tweets des Maliens sur la Russie étaient positifs

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Selon une étude sud-africaine, de février à octobre 2022, seulement 13% des tweets des Maliens sur la Russie étaient positifs

Avec la Guinée, la Centrafrique et le Burkina Faso, le Mali est considéré comme l’une des places fortes du sentiment pro russe en Afrique. Pourtant, selon une étude du South African Institute of International Affairs (SAIIA) cela ne se transcrirait pas sur les réseaux sociaux, notamment Twitter.

Entre février et octobre 2022, seulement 13% des tweets maliens sur la Russie ont été positifs. C’est ce que révèle l’étude « African Social Media Indicates indifference Towards Russia », publiée en 2022 par le think tank South African Institute of International Affairs (SAIIA). Après avoir analysé les tweets mentionnant la Russie dans 8 pays africains, le SAIIA a essayé de déterminer le ressenti général de certaines populations africaines concernant la Russie.

« Une étude de Twitter au Mali a montré que malgré la positivité des relations entre la Russie et l’Afrique, le ressenti envers la Russie était majoritairement négatif et provoqué par son invasion de l’Ukraine. Les Maliens publient et partagent régulièrement des messages de soutien à l’Ukraine et condamnent les actions russes dans le pays », affirme le SAIIA.

Dans le cas du Mali, 13 % des tweets sur la Russie ont été positifs sur la période étudiée, pendant que 27% ont été négatifs et 60% neutres. Les pics de positivité et de négativité, ainsi que le volume maximum de posts maliens sur la Russie, ont été atteints dans la même période entre le 21 février et le 11 mars. Ce constat est intéressant quand on prend en compte le fait que le conflit avec l’Ukraine a débuté le 24 février et a éventuellement été la principale raison de l’intérêt accru des abonnés maliens de Twitter pour la Russie.

Justement, pour comparer, le think tank sud-africain a analysé les tweets maliens sur la Russie entre le 21 et le 29 septembre 2022. Sans forcément faire un lien avec ces chiffres, il faut préciser que la période correspond à celle des referendums favorables à l’annexion russe des régions de Kherson, Lougansk, Zaporijjia et Donetsk.

Pour cette période, on passe à 6% de tweets positifs, 25% de tweets neutres et 69% de tweets négatifs. On pourrait être tenté de dire que la Russie est de moins en moins appréciée par les Maliens sur Twitter. Seulement, une telle conclusion nécessite une étude sur une période plus grande et des données plus récentes que celles fournies par le SAIIA.

Les 13% de tweets positifs sur le Mali contre 60% neutres et 27% négatifs ne doivent, également, pas servir d’instruments de mesure de la popularité russe au Mali. En effet, comme le précise le SAIIA, seulement 10,2% de la population malienne est présente sur les réseaux sociaux.

Servan Ahougnon

(Source : Agence Ecofin, 31 janvier 2023)

Laissez votre commentaire