SBIN : le 3ème opérateur béninois des télécoms lance ses services ce 21 octobre 2022

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
SBIN : le 3ème opérateur béninois des télécoms lance ses services ce 21 octobre 2022

Après le départ de l’opérateur mobile nigérian Globacom du Bénin, suite à la perte de sa licence, de même que la dissolution de Libercom, les concurrents Moov Africa et MTN Bénin étaient devenus les deux seuls réseaux de téléphonie mobile au Bénin. Ils régnaient à eux deux sur le marché jusqu’à ce que le gouvernement béninois ne décide de donner naissance à un autre opérateur mobile pour proposer une alternative à ce duopole. Et cet opérateur mobile n’est rien d’autre que la Société Béninoise d’Infrastructures Numériques (SBIN SA).

La gestion déléguée confiée à Sonatel Sénégal

Elle lance ses services mobiles demain vendredi 21 octobre 2022. La commercialisation desdits services se fera sous la marque Celtiis, informe Africa Business +.L’offre alternative de SBIN SA arrive dans un contexte où MTN Bénin représente 60% des 13,4 millions de puces de téléphones activées au Bénin au milieu de l’année 2022 selon Jeune Afrique. La règlementation jugée favorable au nouvel opérateur de téléphonie mobile crée d’ailleurs quelques frustrations. La SBIN SA est née suite à la dissolution de BENIN Télécoms Infrastructures. C’est la Sonatel, la Société nationale des télécommunications du Sénégal, filiale d’Orange, qui assure la gestion déléguée de cette nouvelle société.

Il faut dire que la SBIN SA proposera l’essentiel des services qu’offrent les deux réseaux de téléphonie mobile actuels. En l’occurrence Moov Africa et MTN Bénin. SBIN SA va notamment concurrencer Mobile Money et Moov Flooz avec ses services financiers mobiles.Elle va également fournir des services de communications mobiles et fixes. On sait déjà qu’elle avait pour mission d’assurer la gestion des infrastructures numériques et la vente en gros de capacités. Le duopole de MTN et Moov va vraisemblablement prendre fin très bientôt.

(Source : La Nouvelle Tribune, 20 octobre 2022)

Laissez votre commentaire