Rwanda : le gouvernement investira 451 000 $ pour améliorer la qualité d’Internet dans le pays

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Rwanda : le gouvernement investira 451 000 $ pour améliorer la qualité d’Internet dans le pays

Depuis la pandémie de la Covid-19, l’Internet est devenu un outil indispensable pour les administrations, les institutions et les populations africaines. Les autorités multiplient les investissements afin que les pays africains suivent la cadence de la révolution technologique en cours.

Edouard Ngirente, Premier ministre rwandais, a annoncé, mercredi 29 mars, un investissement d’un montant de 500 millions de francs rwandais (451 000 $) pour améliorer la qualité de la connectivité de base. L’objectif est de faciliter le travail dans toutes les administrations du pays.

Selon le Premier ministre, la lenteur de la connexion Internet couplée à sa difficulté d’accès freinent la prestation des services à divers niveaux. Il faudrait absolument investir ces fonds, qui viendront d’ailleurs compléter la somme de 1,3 millions $ alloués plus tôt, afin d’avoir une connexion décente dans le pays. « C’est une préoccupation à laquelle nous nous sommes engagés à répondre au cours du prochain exercice et le budget a été affecté », ajoute Edouard Ngirente.

Le Rwanda, comme de nombreux pays africains, est un acteur actif de la révolution technologique en cours sur le continent. Entre la numérisation de la plupart des processus administratifs et la mise en place d’un écosystème technologique pour assurer la prolifération des start-up, cette décision confirme les intentions des gouvernants de faire du pays un hub technologique important dans la sous-région.

En février, la ministre en charge des TIC et de l’Innovation, Paula Ingabire, a annoncé un projet visant à connecter plus de 3 000 écoles à Internet d’ici 2024. Plus tôt dans le mois, le gouvernement avait également signé un partenariat avec Starlink, le fournisseur d’Internet par satellite du milliardaire américain Elon Musk, pour connecter 500 écoles dans le cadre de la phase pilote du programme de connectivité scolaire.

Adoni Conrad Quenum

(Source : WeAreTechAfrica, 31 mars 2023)

Laissez votre commentaire