RD Congo : le Japon soutient un projet national de santé numérique avec un financement de 2,5 millions USD

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
RD Congo : le Japon soutient un projet national de santé numérique avec un financement de 2,5 millions USD

Le gouvernement congolais s’est engagé à faire de la couverture santé universelle une réalité objective. Des organisations internationales œuvrant dans le pays ont décidé d’accompagner le gouvernement dans cette vision à travers la mise sur pied de projets innovants.

L’accord signé entre des Organisations non gouvernementales en République démocratique du Congo et l’ambassade du Japon, en mars 2017, porte à nouveau ses fruits. Vendredi 25 novembre, le gouvernement a lancé à Kinshasa le projet « d’Appui à la santé numérique en RDC » exécuté par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) dans le cadre de cette coopération multilatérale.

Le projet financé par le Japon à hauteur de 2,5 millions de dollars vise à développer et déployer un registre de vaccination numérique intégrant un module d’enregistrement des naissances dans les provinces de Kinshasa, Kongo-Central, Kasaï-Central et Haut-Katanga.

S’exprimant sur l’importance de ce projet, Jean-Jacques Mbungani, le ministre de la Santé publique, de l’Hygiène et de la Prévention, a déclaré qu’il revêt une importance capitale, car « il contribuera à améliorer le taux de vaccination, mais également le taux d’enregistrement des naissances, et à fournir au personnel de santé et aux décideurs des informations précises et en temps réel sur la vaccination ».

Selon l’Unicef la RDC enregistre de bonnes couvertures vaccinales soit 85% sur les 5 dernières années. Le pays continue néanmoins à faire face à des épidémies récurrentes de maladies évitables par la vaccination, notamment la rougeole, la poliomyélite, la fièvre jaune et la méningite. Selon les chiffres de l’organisation internationale, 4 enfants sur 10 sont enregistrés à l’état civil. Le taux d’enregistrement des enfants de moins de 1 an est de 38 % ; il est de 40 % pour les enfants de moins de 5 ans.

Pour faire progresser ces chiffres et assurer une couverture sanitaire plus large, il était plus que nécessaire de disposer d’un système efficace et fiable d’enregistrement des faits d’état civil et de statistiques vitales, d’où la mise sur pied du projet d’Appui à la santé numérique en RDC.

A travers ce projet, le personnel de santé pourra, entre autres, suivre l’état de l’enregistrement des naissances et les vaccinations de chaque enfant en enregistrant ces informations dans une base de données nationale. Ce système permettra d’effectuer un suivi individualisé et de s’assurer que tous les enfants reçoivent tous les vaccins nécessaires, et ce, même s’ils changent de région. « A terme, cela améliorera considérablement la précision des données administratives pour mieux estimer la couverture vaccinale, y compris la vaccination de routine et Covid-19 », a indiqué Hiro Minami, Ambassadeur du Japon en République démocratique du Congo.

Samira Njoya

(Source : WeAreTechAfrica, 28 novembre 2022)

Laissez votre commentaire