Rachat de Vodafone Ghana : « nous n’avons pas l’intention de licencier », rassure Telecel

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Rachat de Vodafone Ghana : « nous n’avons pas l’intention de licencier », rassure Telecel

Après Millicom et Bharti Airtel en 2021, le marché télécoms enregistre un nouveau départ d’un investisseur. Bien que ce soit au profit d’un nouvel investisseur, la situation n’interroge pas moins sur le niveau de pression concurrentielle à l’origine de cette restructuration rapide du marché.

Nicolas Bourg, cofondateur et directeur du conseil d’administration du groupe Telecel, a tenu à rassurer les employés de Vodafone Ghana quant à la sécurité de leur emploi. Dans un entretien accordé à Citi Business News, il a déclaré que la société n’a aucune « intention de licencier qui que ce soit. Ce n’est pas ainsi que nous fonctionnons chez Telecel. Nous l’avons prouvé avec différentes organisations que nous avons dans différents secteurs ». « Notre plan est de garder tous les employés de Vodafone », a-t-il souligné.

La déclaration de Nicolas Bourg, deux semaines après l’aval de l’Autorité nationale des Communications (NCA) sur la cession de Vodafone Ghana à Telecel Group, est stratégique et nécessaire dans le souci de garder les employés mobilisés. Ces derniers sont inquiets à juste titre de leur futur professionnel. Une démobilisation des équipes durant cette période transitoire sensible pourrait nuire davantage aux activités de Vodafone Ghana qui voit ses performances chuter sur le marché ghanéen depuis 2017.

Au cours des six dernières années, la société télécoms a vu sa part de marchés en matière d’abonnés chuter de 24,10% à 17,87%, entre juin 2017 et juin 2022. Selon les dernières données de la NCA, Vodafone Ghana est d’ailleurs à deux points de perdre sa place de deuxième du marché télécoms au profit d’AirtelTigo qui détient 16,66% des parts de marché. MTN au contraire a gagné en puissance et contrôle aujourd’hui 63,06% du marché télécoms. En croissance de 15,5 points depuis 2017.

Le processus de rachat de Vodafone Ghana par Telecel intervient 13 mois après le rachat d’AirtelTigo par le gouvernement ghanéen. En novembre 2021, le groupe télécoms indien Bharti Airtel annonçait la finalisation de l’opération de cession de 100% de l’entreprise.

Pour sa part, Telecel est optimiste quant son entrée dans le pays. La société annonce des capitaux conséquents pour développer sa présence, notamment à travers l’extension de la couverture 4G pour permettre à une grande partie de la population de jouir de la connectivité Internet à très haut débit, le déploiement de solutions fintech innovantes pour améliorer davantage l’inclusion financière.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 31 janvier 2023)

Laissez votre commentaire