Nigeria : la Commission des communications délivre un permis d’atterrissage à E-Space

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Nigeria : la Commission des communications délivre un permis d’atterrissage à E-Space

L’augmentation de la connectivité, l’essor du smartphone, la baisse des coûts des capteurs, le développement du cloud… offrent aux Africains l’opportunité de devenir de véritables acteurs du développement de l’Internet des objets. Le Nigeria ambitionne à cet effet d’investir dans le domaine.

E-Space, une société mondiale de communication par satellite, a annoncé le lundi 20 mars l’obtention des droits d’atterrissage au Nigeria pour sa constellation imminente de satellites en orbite terrestre basse (LEO).

Cet accord délivré par la Commission nigériane des communications donne le droit à E-Space de déployer son système satellitaire qui « fournira des services de communication et connectera des dispositifs de l’Internet des objets (IoT) dans tout le Nigeria, dans de nombreuses parties du pays parmi les plus difficiles à atteindre et en particulier dans les zones actuellement non desservies par les fournisseurs terrestres », lit-on dans le communiqué d’E-Space.

Le Nigeria fait partie des nombreuses nations qui exploitent l’Internet des objets pour répondre à une grande variété de défis nationaux, tout en mettant en œuvre des solutions pour développer leur économie. En 2018, le géant américain IBM et l’agritech Hello Tractor, présente au Nigeria et au Kenya, se sont associés pour développer une plateforme, basée notamment sur l’IA et la blockchain, au profit des agriculteurs africains. Le partenariat a permis d’installer des objets connectés dotés de capteurs dans les champs tout au long de l’année pour récolter et transmettre des données sur la pluviométrie, les prédateurs des plantes, l’usage des intrants, etc.

L’autorisation d’atterrissage délivré par de la Commission nigériane des communications ouvre une nouvelle ère dans le domaine préparant ainsi le terrain d’une future collaboration entre E-Space et le gouvernement, les entreprises et les communautés du pays pour construire l’écosystème et les applications nécessaires pour développer l’économie locale et créer de nouveaux emplois dans une gamme de domaines, y compris l’ingénierie, l’analyse de données.

(Source : WeAreTechAfrica, 22 mars 2023)

Laissez votre commentaire