Niger : Journalistes blogueurs et autres acteurs édifiés sur la loi portant répression de la cybercriminalité et l’importance de la carte de presse

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Niger : Journalistes blogueurs et autres acteurs édifiés sur la loi portant répression de la cybercriminalité et l’importance de la carte de presse

Les acteurs de la collecte, traitement et diffusion de l’information sont répartis outillé en ce qui concerne la cybercriminalité au Niger. Mardi, 21 février 2023, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) en collaboration avec la Confédération Suisse, a organisé un atelier de vulgarisation de la loi Nº2019-33 portant répression de la Niger : Journalistes blogueurs et autres acteurs édifiés sur la loi portant répression de la cybercriminalité et l’importance de la carte de presse au Niger. La salle de réunion du Gouvernorat de la région de Tillabéri servait de cadre. Couplée aux travaux relatifs à l’importance de la Carte de Presse, l’atelier a connu la présence des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), du président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), Dr. Sani Kabi, du gouverneur de la Région de Tillabéri, M. Yayé Arouna, entre autres personnalités.

L’objectif principal de ces consultations était de vulgariser la loi portant répression de la cybercriminalité, ses textes modificatifs subséquents et la carte de presse du journaliste professionnel.

Pour le Président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), Dr. Sani Kabir, il s’est agi de faire connaitre la loi portant répression de la cybercriminalité et ses textes modificatifs subséquents ; rationaliser l’utilisation des réseaux sociaux et des blogs ; réduire les plaintes contre les activistes des réseaux sociaux et des bloggeurs ; connaitre l’utilité et les avantages de la carte de presse ; faciliter l’accès à l’information aux journalistes ; inciter les journalistes à se procurer la carte de presse.

« Internet est aujourd’hui un moyen incontournable pour le développement de nos nations et, est aussi une source immense d’informations. Mais la réglementation du secteur reste embryonnaire partout dans le monde en raison du caractère transnational de ce support », a-t-il indiqué.

Au Niger, plusieurs plateformes subissent régulièrement des attaques incessantes des cybercriminels. Ce constitue un frein énorme pour l’économie numérique des pays. Par rapport à la carte de presse, le président du CSC a dit qu’elle est le moyen le plus adapté pour faciliter aux journalistes l’accès à l’information. Pour lui, elle est en peu connue ou peu utilisée par les professionnels des médias, d’autant que son importance est aussi mal connue par les administrations et les Forces de Défense et de Sécurité (FDS).

Jean Materne Zambo

(Source : Digital Business Africa, 22 févrer 2023)

Laissez votre commentaire