Nana Tech : Un tremplin pour les entrepreneures togolaises dans le secteur des TIC

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

L’article Nana Tech : Un tremplin pour les entrepreneures togolaises dans le secteur des TIC est apparu en premier sur AITN.

Le Togo a récemment lancé « Nana Tech », un programme novateur visant à promouvoir l’entrepreneuriat féminin dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC). Annoncé à Lomé par le ministre de l’Économie numérique, le projet forme les jeunes femmes entrepreneures pour digitaliser leurs entreprises et augmenter leur rendement. Inspiré par les « Nana Benz », célèbres entrepreneures des années 70 et 80, « Nana Tech » comprend plusieurs composantes, dont des programmes de formation et de développement de compétences numériques et entrepreneuriales.

Soutenu par l’Organisme de mise en œuvre du Millenium Challenge Account au Togo (OMCA-Togo), le programme est conçu pour encourager les réformes digitales en cours et créer un environnement favorable à l’innovation. L’initiative comprend cinq composantes principales :

Nana Tech Entrepreneures : Formation de six mois pour les femmes entrepreneures afin de les aider à digitaliser leurs entreprises.

Nana Tech Immersion : Sessions intensives de six jours pour approfondir les compétences numériques.

Nana Tech Écosystème : Soutien et développement de l’écosystème entrepreneurial féminin.

Nana Tech Lab : Incubation de projets innovants dans le domaine des TIC.

Nana Tech Talents : Développement des compétences numériques et entrepreneuriales pour les jeunes femmes.

Le lancement de « Nana Tech » marque une étape importante dans l’autonomisation des femmes et la promotion de l’égalité des sexes dans le secteur technologique au Togo. En soutenant l’entrepreneuriat féminin, le programme vise à stimuler la croissance économique et à renforcer le développement durable dans le pays.

L’article Nana Tech : Un tremplin pour les entrepreneures togolaises dans le secteur des TIC est apparu en premier sur AITN.

Laissez votre commentaire