MTN Bénin confie à Ericsson la résolution de ses problèmes de débit

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
MTN Bénin confie à Ericsson la résolution de ses problèmes de débit

Avec la transformation numérique qui s’accélère, le nombre d’appareils connectés ne cesse de croître. MTN Bénin veut renforcer les capacités de son réseau pour supporter l’augmentation du trafic sans toutefois dégrader la qualité des services fournis aux abonnés.

La société de télécommunications MTN Bénin a confié la résolution des problèmes de débit de son réseau à la société technologique suédoise Ericsson. Cette dernière déploiera une solution basée sur l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique (ML) pour prévoir et remédier à la dégradation future du débit du réseau de l’opérateur mobile.

Uche Ofodile (photo), directrice générale de MTN Bénin, a déclaré : «  l’aspect le plus crucial que nous recherchons est la vitesse, pour servir l’utilisation accrue des appareils connectés et l’augmentation correspondante du trafic réseau. Ericsson nous a offert la meilleure solution disponible avec ses solutions proactives d’IA et de ML, identifiant le problème avant qu’il ne se matérialise  ».

Cet investissement s’inscrit dans le cadre de l’automatisation du réseau de MTN Bénin. Il s’avère nécessaire dans un contexte marqué par l’augmentation du trafic réseau due à l’augmentation continue des appareils connectés sur le réseau des opérateurs télécoms, entraînant une augmentation des besoins en spectre. L’insuffisance du spectre télécoms peut causer la baisse du débit.

L’initiative s’inscrit également dans le cadre des actions engagées par MTN Bénin pour renforcer sa position de leader alors que la concurrence se renforce sur le marché béninois des télécommunications. La société a déclaré qu’elle prévoit investir 37 milliards de francs CFA (59,9 millions $) en 2023 contre 27 milliards de francs CFA (43,7 millions $) investis en 2022.

«  En utilisant la solution d’Ericsson pour concevoir des solutions réseau créatives, nous espérons fournir une approche plus individualisée de la gestion du réseau, et ainsi stimuler la satisfaction des clients et contribuer avec succès à l’ambition du gouvernement d’être le premier fournisseur de services numériques en Afrique de l’Ouest  », a ajouté Mme Ofodile.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 22 décembre 2022)

Laissez votre commentaire