Les filiales sud-soudanaises de Zain et MTN continuent de payer des taxes au Soudan

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Les filiales sud-soudanaises de Zain et MTN continuent de payer des taxes au Soudan

MTN et Zain sont les principaux opérateurs de télécommunications au Soudan du Sud. Conformément aux lois en vigueur dans le pays, ces entreprises doivent payer des impôts au gouvernement.

Les opérateurs de télécommunication MTN South Sudan et Zain South Sudan continuent de payer des redevances de fréquences et les taxes sur le bénéfice au Soudan, bien que le Soudan du Sud soit un État souverain depuis 2011. C’est ce qu’a révélé un rapport présenté au Parlement par Changkouth Bichiock, président de la Commission des finances et de la planification économique du Soudan du Sud, la semaine dernière.

Selon le rapport cité par la presse locale, cette situation s’explique par le fait que les deux sociétés concernées ont obtenu leurs licences d’exploitation au Soudan avant la sécession en 2011. La licence de Zain expire en 2024 tandis que celle de MTN expire en 2027.

Après étude du cas, les législateurs sud-soudanais ont demandé aux autorités fiscales de commencer à «  collecter la taxe sur les bénéfices des entreprises (BPT), les accises et la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) auprès de MTN, Zain et des fournisseurs de services numériques  ».

Cette initiative peut s’inscrire dans le cadre des efforts du gouvernement sud-soudanais pour diversifier l’économie nationale qui dépend en grande partie du pétrole. Cette portion des revenus des télécommunications qui échappait jusque-là à l’administration fiscale devrait permettre de soutenir les caisses publiques dans le cadre de la relance économique post Covid-19.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 3 octobre 2022)

Laissez votre commentaire