Les employés de Google en Afrique s’inquiètent des récents licenciements

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64

L’article Les employés de Google en Afrique s’inquiètent des récents licenciements est apparu en premier sur AITN.

Suite à l’annonce par Alphabet et le CEO de Google, Sundar Pichai, le 20 janvier, que l’entreprise réduirait ses effectifs d’environ 12 000 postes, les employés non américains qui ne connaissent pas encore le statut de leur emploi ont été secoués par la panique alors qu’ils s’inquiétaient pour la sécurité de leurs employés travaux.

Les employés de Google hors Etats-Unis ont toujours leur emploi jusqu’à ce que l’entreprise comprenne les modalités légales de licenciement dans leurs pays respectifs. Mais ne pas savoir quand le glas sonnera inquiète les employés de Google basés en Afrique.

Une partie de la tension est justifiée. Compte tenu de la faiblesse de la législation du travail dans certains pays africains, les employés sont souvent laissés vulnérables et à la merci des employeurs. Un exemple de cela peut être vu dans les récentes mises à pied de Twitter. La moitié de l’équipe ghanéenne de 20 personnes de Twitter a été licenciée sans recevoir d’indemnités de départ.

Il y a un certain espoir que Google adoptera une approche plus humaine pour licencier son personnel africain que Twitter ne l’a fait, car il a choisi, d’abord, de comprendre les implications juridiques des licenciements dans ses différents pays d’opération.

L’article Les employés de Google en Afrique s’inquiètent des récents licenciements est apparu en premier sur AITN.

Laissez votre commentaire