Les banques centrales africaines discutent des CBDC pour les paiements transfrontaliers

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

L’article Les banques centrales africaines discutent des CBDC pour les paiements transfrontaliers est apparu en premier sur AITN.

Les banques centrales africaines étudient l’utilisation d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) pour les paiements transfrontaliers dans la région. Lors d’une réunion organisée récemment au Kenya, 13 banques centrales nationales et régionales ont discuté d’éventuelles collaborations sur une CBDC transfrontalière et de l’impact qu’elle aurait sur le respect des normes réglementaires.

Les participants à la réunion comprenaient des banquiers centraux du Nigeria, d’Afrique du Sud, du Ghana, d’Ouganda, de Tanzanie et de Zambie, avec le Rwanda, le Burundi, le Congo et le Soudan du Sud invités en tant qu’invités. Des banques régionales étaient également présentes, dont la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) et la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Selon une déclaration du Conseil de stabilité financière (FSB), les 13 banques centrales se sont réunies à Nairobi pour discuter du rôle d’une CBDC dans les paiements transfrontaliers et de son impact sur les politiques monétaires et fiscales.

« Le groupe a discuté des initiatives visant à améliorer les paiements transfrontaliers dans la région, y compris l’utilisation potentielle des monnaies numériques de la banque centrale pour les paiements transfrontaliers, tout en notant l’importance du respect de la lutte contre le blanchiment d’argent et la lutte contre le financement du terrorisme (AML-CFT) normes », a déclaré le FSB dans son communiqué.

L’article Les banques centrales africaines discutent des CBDC pour les paiements transfrontaliers est apparu en premier sur AITN.

Laissez votre commentaire