Les 8 armées les plus puissantes d’Afrique en 2023 et leur appétence technologique

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Les 8 armées les plus puissantes d’Afrique en 2023 et leur appétence technologique

L’article Les 8 armées les plus puissantes d’Afrique en 2023 et leur appétence technologique est apparu en premier sur AITN.

Chaque année, Global Firepower publie un classement sur les puissances militaires du monde entier. De celui-ci, on peut déterminer le top 10 des armées les plus puissantes d’Afrique. A une époque considérée comme l’âge d’or de la technologie, il est aussi pertinent de faire un zoom sur l’intérêt que porte les forces de défense de ces états à ce secteur.

A lire aussi : Les 10 pays africains les plus développés et leur appétence technologique

A lire aussi : Les 7 plus belles villes d’Afrique ayant une dynamique de Smart City

8- La Libye reste militairement au point

La Libye est 70eme et affiche un score de 1.4718. Depuis la fin de l’ère Kadhafi, cette nation est en proie à de multiples tensions qui perdurent encore aujourd’hui. Elle est le théâtre d’affrontement entre le Gouvernement d’union nationale libyen et l’Armée nationale libyenne.

Cette année a été marquée par l’utilisation de drones qui ont défrayé la chronique. Utilisés sur le champ de bataille en mode pilote automatique, ils ont rendu réel ce que l’on pourrait appeler le cauchemar Terminator. La machine a identifié et éliminé des humains sans besoin de contrôle en temps réel.

7- La Tunisie montre ses atouts

L’armée tunisienne est arrivée au 73eme rang mondial avec un PwrIndx de 1.3244. Le moins que l’on puisse dire sur elle, c’est qu’elle ne lésine pas sur les moyens pour être au top technologiquement. Au mois d’octobre, elle a accordé un contrat aux sociétés américaines Ultra Electronics Advanced Tactical Systems et ATI Engineering Services.

La Tunisie possède des atouts pour développer son industrie militaire, laquelle est à l’intersection d’activités industrielles multidisciplinaires : électronique, mécanique, ingénierie, informatique, robotique, etc. De multiples voix s’élève afin que La nation maghrébine opte pour les nouvelles technologies d’armement.

6- La RDC ouvre le classement des armées les plus puissantes d’Afrique

Global Firepower attribue des scores à chaque pays sur la base d’un indice (PowerIndex ou PwrIndx) utilisant 50 facteurs individuels. Plus le score d’un pays est élevé, plus bas celui-ci se retrouve dans le top. Celui de la RDC est 1.3055, ce qui le place au 81eme rang mondial.

L’armée congolaise a plusieurs fois compté sur la technologie pour mener à bien ses opérations. Pour lutter contre les ADF dans le Nord-Kivu, elle a développé plusieurs stratégies dont l’une a prévu la mise en place d’un dispositif mettant à profit tech et communauté. Depuis un micro-centre les militaires ont utilisé un écran constamment allumé pour suivre le système d’alerte communautaire, c’est-à-dire des boutons donnés aux populations qu’elles appuient en cas de situation suspecte pour prévenir.

5- Le Maroc peut défendre son roi

Le Royaume chérifien est arrivé 53eme mondial avec un PwrIndx Score de 1.0524. Dans ce qui semble être un mouvement international, lui aussi est à pied d’œuvre pour développer sa puissance militaire. Le Maroc a montré de l’intérêt pour les drones, les armes de précision et les technologies furtives pour son armée de l’air.

Les autorités se sont fait remarquer par des projets liés à la cybersécurité des infrastructures militaires et à la modernisation de son industrie de sorte à permettre la fabrication et l’exportation d’armes. Elles ont récemment acquis un système anti-drones.

4- Le Nigeria aime les technologies militaires

L’appétence technologique du Nigeria ne fait aucun doute. Le pays le plus populeux d’Afrique est 35eme mondial avec un PwrIndx Score de 0.5587. Les ingénieurs de l’armée nigériane sont très portés vers les technologies.

L’armée nigériane cherche à tirer profit de plusieurs organismes comme la Federal University of Technology pour de la recherche militaire. La technologie joue un rôle important dans les efforts de lutte contre le groupe Boko Haram, en particulier les drones. Par ailleurs, les autorités utilisent aussi les technologies de surveillance.

3- L’Afrique du Sud n’est pas en reste

Véhicules aériens sans pilote, détecteurs de mines portatifs de nouvelle génération, équipements de protection, des équipements de déminage, véhicules blindés, sont quelques-uns des éléments qui caractérisent l’arsenal militaire de l’Afrique du Sud.

La nation arc-en-ciel, de par son rayonnement économique, peut se donner les moyens de développer son armée. Ce qui lui a permis d’obtenir le 32eme mondial avec un PwrIndx Score de 0.4885

2- L’Algérie sur tous les fronts

En mai 2021, l’Algérie (27eme mondial, PwrIndx 0.3911), a inauguré une nouvelle technologie d’imagerie permettant de mieux détecter des matériaux dangereux. Une action qui s’inscrit dans un contexte de tensions avec le Maroc, lequel est clairement en avance d’un point de vue technologique.

L’Algérie est sur tous les fronts : tanks russes, développement de systèmes de détection et surveillance, industrie militaire 4.0, armes canadiennes. Tout est bon pour permettre au pays de retrouver son indépendance stratégique.

1- L’Egypte et sa suprématie dans le classement des armées les plus puissantes d’Afrique

L’Egypte est en tête du classement des armées les puissantes d’Afrique grâce à sa 13eme place mondiale et son PwrIndx de 0.2224. C’est assez surprenant quand on sait à quel point le pays, dirigé pourtant par l’armée, a été décrié pour la lenteur de son développement militaire ces dernières années.

L’article Les 8 armées les plus puissantes d’Afrique en 2023 et leur appétence technologique est apparu en premier sur AITN.

Laissez votre commentaire