Le service fintech nigérian CredPal propose jusqu’à 434 $ en prêts aux utilisateurs

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Le service fintech nigérian CredPal propose jusqu’à 434 $ en prêts aux utilisateurs

Avec plus de 100 000 téléchargements de la version Android de son appli mobile, la fintech nigériane continue de croître. Son intégration au sein de l’accélérateur Y Combinator en 2019 lui a ouvert l’accès à des financements pour améliorer sa technologie et soutenir son expansion.

CredPal est une fintech innovante développée par une start-up nigériane. Cette application mobile permet aux utilisateurs d’accéder à divers services financiers, tels que l’épargne, l’investissement, et l’option d’acheter maintenant et de payer plus tard (BNPL). Fondée en 2018 à Lagos par Fehintolu Olaogun et Olorunfemi Jegede, la start-up a levé 15 millions USD en mars 2022 pour étendre ses offres et soutenir sa croissance à travers le continent africain.

Commentant cette levée de fonds, Fehintolu Olaogun a déclaré : « Nous avons créé une suite de solutions pour répondre aux besoins des marchands possédant des sites de commerce électronique complets, des magasins physiques et ceux impliqués dans le commerce social. Notre technologie permet aux consommateurs d’interagir avec l’interface de CredPal via une vaste gamme de canaux »

Rejoignant la cohorte Hiver 2019 de l’accélérateur californien Y Combinator, la fintech s’est rapidement positionnée sur le marché nigérian, mettant en avant son offre BNPL. La levée de fonds a permis de déployer ces services dans un segment de niche des technologies financières. Les utilisateurs peuvent créer un compte sur l’application, disponible sur Android et iOS, en fournissant leurs informations personnelles pour accéder à l’ensemble des services financiers offerts par CredPal.

En plus du BNPL, CredPal propose des services d’épargne, une carte de crédit virtuelle et le « Credit Builder ». Ce dernier service aide les clients à améliorer leur historique de crédit en leur donnant accès au crédit à travers des investissements. Cela leur permet de démontrer leur capacité à rembourser les dettes à temps, améliorant ainsi leur score de crédit et assurant un avenir financier plus stable.

Quant à la carte de crédit, elle a été introduite pour renforcer l’offre BNPL. Le service d’épargne permet aux utilisateurs de collecter des points pour accéder à des crédits plus importants. La fintech prête entre 5 000 nairas (environ 4,34 $) et 500 000 nairas, en fonction de l’éligibilité des utilisateurs, avec des périodes de remboursement allant de 30 à 180 jours après un acompte de 30 %. Les taux d’intérêt varient entre 4 % et 9 %.

(Source : Agence Ecofin, 2 juin 2024)

Laissez votre commentaire