Le Sénégal rejoint le groupe croissant des pays africains qui lancent des programmes spatiaux

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64

L’article Le Sénégal rejoint le groupe croissant des pays africains qui lancent des programmes spatiaux est apparu en premier sur AITN.

Le Sénégal franchit une étape audacieuse dans l’exploration spatiale avec la création de sa propre agence d’études spatiales. L’annonce a été faite par le président Macky Sall mardi, qui croit que l’agence aidera le pays à réaliser de nouvelles découvertes dans l’univers. Avec la création de l’agence, le Sénégal rejoint un petit groupe croissant de pays africains qui ont lancé des programmes spatiaux.

Sall a nommé Maram Kaïré, un astronaute sénégalais, à la tête de l’agence. Le président a également déclaré que le Sénégal recevra le soutien de l’Europe et des États-Unis pour réaliser ses ambitions spatiales. L’annonce a été faite lors de la présentation en avant-première du documentaire « Star Chasers of Senegal », qui met en évidence la contribution du pays aux missions scientifiques de la NASA.

Pour Sall, la création de l’agence d’études spatiales s’inscrit dans une vision plus large du rôle de l’Afrique dans l’exploration spatiale. Il estime que le continent doit être « présent dans cette aventure de compréhension de notre univers et du système solaire ». Selon le président, les études spatiales conduisent à de nouvelles connaissances et découvertes qui nous aident à mieux comprendre notre place dans l’univers.

La création de l’agence fait suite aux projets du pays de lancer un nanosatellite au troisième trimestre de 2023. En 2019, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Anne, avait annoncé un calendrier de deux ans pour construire et lancer le premier satellite du Sénégal. Le projet fait partie des ambitions plus larges du pays de tirer parti de la technologie spatiale pour le développement socio-économique.

La décision du Sénégal de créer une agence d’études spatiales constitue une étape importante pour le développement technologique du pays. Elle témoigne également de l’engagement du pays à construire une économie diversifiée, reposant sur des industries basées sur la connaissance en plus des secteurs traditionnels tels que l’agriculture et l’exploitation minière. Le succès de l’agence dépendra en fin de compte de la capacité du pays à attirer les talents et les investissements, ainsi que de sa capacité à collaborer avec d’autres pays du secteur spatial.

L’article Le Sénégal rejoint le groupe croissant des pays africains qui lancent des programmes spatiaux est apparu en premier sur AITN.

Laissez votre commentaire