Le Rwanda veut révoquer le monopole de Korea Telecom Rwanda Networks sur la 4G

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Le Rwanda veut révoquer le monopole de Korea Telecom Rwanda Networks sur la 4G

Le gouvernement rwandais a confié à l’entreprise semi-publique Korea Telecom Rwanda Networks la fourniture des services de gros 4G dans le pays. Kigali veut changer d’approche dans le cadre de son ambition de garantir les services mobiles à toute la population.

L’Autorité rwandaise de régulation des services publics (RURA) a décidé de révoquer le monopole de gros accordé à Korea Telecom Rwanda Networks (KTRN) sur la 4G et les technologies mobiles futures. Un avis d’intention de modification de licence émis à l’endroit de l’opérateur télécoms le 29 décembre 2022 a été publié dans l’édition du 30 janvier du journal officiel.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle politique nationale en matière de large bande adoptée par le gouvernement en octobre 2022. Elle vise notamment à accroître la concurrence sur le marché pour accélérer l’adoption des services mobiles à large bande ; mettre à disposition des fréquences et des technologies pour faciliter le déploiement des opérateurs ; et renforcer la concurrence sur le marché de la liaison par fibre optique.

En 2013, le gouvernement rwandais et Korean Telecom ont signé un accord de 25 ans pour la fourniture en gros de la 4G dans le pays. Les deux parties ont ensuite convenu de la création d’une coentreprise KTRN chargée d’améliorer l’offre de services en ligne. Dans le cadre de ce partenariat, Korea Telecom devait offrir son expertise et investir environ 140 millions $. Le gouvernement, quant à lui, mettait à disposition les actifs du réseau national de fibres optiques, le spectre et une licence d’opérateur de gros pour 25 ans.

En tant qu’opérateur de gros, KTRN détient des fréquences dans les bandes de 2600 MHz (2×70 MHz), 1800 MHz (2×15 MHz), 800 MHz (2×30 MHz) et 700 MHz (2×42,5 MHz). Elle revend de la capacité à d’autres opérateurs. Ces autres opérateurs détiennent des fréquences dans les bandes 900 MHz, 1800 MHz et 2100 MHz, et fournissent uniquement des services 2G et 3G. « Le réseau de gros a connu un succès variable. Alors que le réseau a été lancé avec succès, il n’a pas atteint les objectifs de couverture dans un premier temps, mais s’est considérablement amélioré par la suite », selon l’Association mondiale des opérateurs télécoms GSMA.

La modification de la licence de KTRN pour la fourniture de services de réseau devrait conduire à une nouvelle structure du marché rwandais des télécommunications avec plus de concurrence. Cela devrait également permettre de supprimer « les barrières réglementaires qui empêchent les autres opérateurs télécoms de déployer les dernières technologies disponibles ».

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 7 février 2023)

Laissez votre commentaire