Le Maroc s’apprête à connecter 1 800 zones rurales de plus à Internet

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Le Maroc s’apprête à connecter 1 800 zones rurales de plus à Internet

Le gouvernement marocain s’est engagé à étendre la connectivité à haut débit dans le pays. L’objectif est d’offrir à tous une connexion Internet de qualité à un prix abordable.

La ministre marocaine chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezzour (photo), a annoncé le lundi 20 mai, devant la Chambre des représentants, le lancement d’un nouveau programme visant à couvrir 1 800 zones rurales avec l’Internet au cours des prochains mois. Ce programme marque le début de la deuxième phase du Plan national pour le développement du haut et très haut débit au Maroc.

Selon la ministre, la mise en œuvre de la première phase de ce plan, toujours en cours, avait pour objectif de couvrir 10 740 zones rurales jusque-là en déficit de couverture Internet. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale de développement numérique à l’horizon 2030, dont le lancement est imminent.

Cette stratégie ambitieuse prévoit également l’introduction de la technologie 5G, qui devrait jouer un rôle crucial dans la modernisation du pays. En exploitant les technologies numériques, le Maroc aspire à stimuler la croissance économique, améliorer les services publics et garantir une inclusion numérique plus étendue.

Une fois le programme de couverture Internet déployé dans les 1 800 zones rurales, plusieurs millions de personnes verront leurs conditions de vie s’améliorer. Cette initiative permettra aux habitants de bénéficier de divers services publics disponibles en ligne. A ce jour, l’administration a déjà mis en place 600 plateformes numériques publiques, facilitant l’accès à une gamme de services essentiels.

Il est important de souligner que l’accès à l’Internet dans les zones rurales peut produire de grandes améliorations sur l’éducation, la santé et l’entrepreneuriat. Les élèves pourront accéder à des ressources éducatives en ligne, les patients pourront bénéficier de consultations médicales à distance, et les entrepreneurs locaux auront l’opportunité d’élargir leurs marchés grâce au commerce électronique.

L’engagement du Maroc dans cette transformation numérique témoigne de sa volonté de réduire la fracture numérique et d’intégrer pleinement toutes les régions du pays dans l’économie numérique mondiale.

Samira Njoya

(Source : WeAreTechAfrica 22 mai 2024)

Laissez votre commentaire