Le démenti de l’opérateur ZAMANI sur son rachat

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Le démenti de l’opérateur ZAMANI sur son rachat

L’information sur le rachat de l’opérateur de téléphonie ZAMANI TÉLÉCOM (ex- Orange Niger) par le consortium turco-soudanais AACID, révélée en exclusivité par Confidentiel Afrique dans une édition électronique mardi dernier, a fait le tour de la toile.

Une viralité sans précédent, créant une bulle sur le marché des télécoms au Niger et à ceux qui s’y intéressent de près. Le dossier de cession de ZAMANI fait sensation avec des repreneurs loin d’être des enfants au coeur fragile. L’enjeu en vaut la chandelle. Qu’à cela ne tienne. Sans coup férir, notre article sur les dessous des négociations pour l’acquisition des pylônes convoités par des repreneurs potentiels qui ont manifesté leurs intérêts, a fait l’objet d’un démenti signé de la direction de ZAMANI, qui s’est fendue d’un communiqué laconique. Nous prenons acte de cette sortie de la direction.

Toutefois, le communiqué n’entre pas dans les détails du dossier de rachat. La direction s’est contentée de dire juste qu’elle n’a pas conclu un accord avec un quelconque repreneur en discussion. Idem pour le coût de la transaction révélé par Confidentiel Afrique que réfute ZAMANI. Autant dans le fond- compte tenu des enjeux financiers mis en jeu et de la ” sensibilité du dossier ” surtout au niveau des travailleurs et de l’autorité régalienne qui encadre ce genre d’opération- aussi que sur la forme, une communication à la sauvette de l’entreprise, voulant replacer les choses dans leur contexte, a fait ce que l’on appelle de l’apnée journalistique.

Au lieu de choisir un raccourci simplifié en nous adressant directement le démenti, en tant que prescripteur de l’information pour son traitement, la direction a choisi de le poster sur les réseaux sociaux. C’est leur plein droit. Sans doute un effet de boomerang recherché.. Le temps de la presse n’est pas celui d’une entreprise ” conventionnelle ” qui a intérêt surtout à rassurer ses clients et ses partenaires. La primauté de nos informations exclusives des décennies durant crédite notre influence croissante.

Pour la réputation et la notoriété de Confidentiel Afrique qui engrange 13 millions de lecteurs, nous disons demain fera jour et la vérité autour de la cession de ZAMANI jaillira. Le temps reste dit-on le meilleur juge.

(Source : Confidentiel Afrique, 24 mars 2023)

Laissez votre commentaire