La Namibie prévoit de lancer son Fonds de service universel en 2024

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
La Namibie prévoit de lancer son Fonds de service universel en 2024

Le gouvernement namibien multiplie les initiatives pour accélérer le développement des TIC. En avril, l’exécutif s’est engagé à investir 131,5 millions de dollars namibiens dans le secteur.

La Namibie prévoit de lancer le Fonds de service universel cette année afin d’améliorer l’accès des populations aux services télécommunications. C’est ce qu’a révélé Emilia Nghikembua, directrice générale de l’Autorité de régulation des communications de Namibie (CRAN), dans un entretien avec le média local Windhoek Observer publié le jeudi 27 juin.

La création du Fonds de service universel traduit la volonté du gouvernement namibien de généraliser l’accès de toute la population aux services télécoms. En avril dernier, l’exécutif s’est engagé à investir 131,5 millions de dollars namibiens (7,2 millions $) pour accélérer le développement des TIC. L’exécutif a annoncé en janvier dernier qu’il considérait l’utilisation de satellites pour améliorer les services de communication dans le pays.

L’accès généralisé de la population namibienne aux services télécoms devrait permettre d’accélérer la réalisation de l’ambition de transformation numérique du gouvernement namibien. L’exécutif a placé les TIC au cœur de ses programmes stratégiques de développement socioéconomique tels que la «  Vision 2030  », le Harambe Prosperity Plan II (HPPII), le cinquième plan de développement national (NDP5).

D’après les données de la plateforme de données DataReportal, la Namibie comptait 1,63 million d’utilisateurs d’Internet au début de l’année 2024 avec un taux de pénétration de 62,2%. Le pays comptait également 2,9 millions d’abonnés aux services de téléphonie mobile.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 28 juin 2024)

Laissez votre commentaire