La LPTIC signe un accord avec l’américain Cisco pour accélérer la transformation numérique de la Libye

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
La LPTIC signe un accord avec l’américain Cisco pour accélérer la transformation numérique de la Libye

Après une dizaine d’années de conflit, la Libye s’est engagée depuis le 23 octobre 2020 dans sa reconstruction. Le secteur des TIC et télécoms est l’un des principaux chantiers de cette relance sociopolitique et économique.

La Société libyenne de la poste, des télécommunications et technologies de l’information (LPTIC), chargée des investissements dans le secteur des TIC et de la gestion des différentes sociétés télécoms publiques, a annoncé le jeudi 13 octobre avoir signé un accord de partenariat avec la société technologique américaine Cisco. Ledit accord porte notamment sur la coopération dans le domaine de la transformation numérique.

Selon la LPTIC, l’accord comprend la mise en œuvre de projets de transformation numérique et d’automatisation des données, ainsi que la promotion des services fournis par les entreprises de télécommunications à tous les secteurs libyens. Les deux parties ont également convenu de former des spécialistes à propos des derniers développements atteints par Cisco en fournissant à l’Académie libyenne des communications et des technologies de l’information des cours de formation accrédités.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre des actions engagées depuis 2021 par la LPTIC pour la relance du secteur national des télécommunications longtemps miné par le contexte sociopolitique local. La société a notamment signé un accord de service avec l’entreprise italo-libyenne Retelit Med et exploré des pistes de coopération avec la Chine, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Elle a également approché la société technologique finlandaise Nokia, le 13 octobre.

La LPTIC a déclaré que ce partenariat stratégique devrait notamment permettre d’introduire des technologies de pointe dans le pays et d’améliorer la qualité des services de télécommunications fournis aux populations. D’ailleurs, les sociétés télécoms publiques gérées par la LPTIC ont initié depuis juillet 2021 divers projets pour l’amélioration de la couverture nationale en fibre optique et en 4G, ainsi que le lancement de la 5G.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 14 octobre 2022)

Laissez votre commentaire