La Gambie obtient 180 000 $ de la CEDEAO pour renforcer son infrastructure numérique

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
La Gambie obtient 180 000 $ de la CEDEAO pour renforcer son infrastructure numérique

La Gambie a réalisé des progrès significatifs dans son parcours de transformation numérique. Pour aller encore plus loin, le pays bénéficie du soutien des organisations auxquelles il appartient, telles que la CEDEAO.

Le président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Omar Alieu Touray, et le ministre gambien de l’Economie numérique, Ousman A. Bah, ont conclu le vendredi 3 mai un accord de subvention lors du 15e sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).

Cette subvention, d’un montant de 180 000 $, vise à renforcer l’infrastructure numérique en Gambie et à améliorer la gouvernance du pays grâce aux nouvelles technologies.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de la CEDEAO visant à renforcer les capacités numériques de tous ses Etats membres. Elle intervient alors que la Gambie multiplie les efforts pour accélérer sa transformation numérique et renforcer son infrastructure de télécommunications afin de faire bénéficier sa population de nouveaux services innovants.

Actuellement, le pays travaille sur une stratégie numérique globale qui sera lancée dans les prochains mois. Par ailleurs, la Gambie s’apprête à se connecter à un second câble sous-marin à fibre optique international, financé par la Banque mondiale à hauteur de 30 à 35 millions USD. Le gouvernement songe également à renforcer la connectivité nationale grâce aux satellites.

La subvention de la CEDEAO devrait accompagner la mise en œuvre de cette stratégie, qui inclut la numérisation des services administratifs, le renforcement des compétences numériques des citoyens, ainsi que la création d’un système d’identification numérique normalisé, entre autres.

Samira Njoya
(Source : WeAreTechAfrica, 8 mai 2024)

Laissez votre commentaire