Kenya : le gouvernement a approuvé le déploiement de 25 000 bornes Wi-Fi, 100 000 km de fibre optique…

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Kenya : le gouvernement a approuvé le déploiement de 25 000 bornes Wi-Fi, 100 000 km de fibre optique…

Le gouvernement Kenyan à travers son plan national de digitalisation (2022-2032) envisage de réaliser un ensemble de projets numériques dans le pays. L’objectif est d’autonomiser la population, leur fournir l’accès aux services publics et réduire le chômage.

Le Cabinet de la République du Kenya a examiné et approuvé, le lundi 30 janvier, la mise en œuvre du projet « Kenya Digital Superhighway » qui vise à augmenter la couverture du réseau de fibres optiques dans tout le pays, réduire le coût de la connectivité Internet et améliorer la prestation des services d’administration en ligne.

Le projet dit « révolutionnaire » prévoit la pose de plus de 100 000 kilomètres de câbles à fibres optiques à travers le Kenya, la création de 25 000 points d’accès Wi-Fi publics et la mise en place de hubs et studios numériques dans chacun des 1 450 districts du pays.

S’exprimant sur cette information, le secrétaire aux TIC, Eliud Owalo, a déclaré que les hotspots ciblent principalement les entreprises locales et les communautés mal desservies, et que leur nombre augmentera considérablement d’ici la fin de l’année. A ce jour, 17 hotspots ont été mis en place dans la capitale Nairobi et dans d’autres villes du pays.

Toujours dans le même sillage, le gouvernement a examiné et apprécié les progrès réalisés dans le cadre de la numérisation des services publics. Plus de 1 200 services ont été intégrés au cours du mois dernier à la plateforme eCitizen, un portail officiel du gouvernement visant à fournir des services publics via Internet. L’objectif est la fourniture de plus de 5 000 services publics d’ici six mois.

A en croire le secrétaire aux TIC, l’initiative d’infrastructure numérique du Kenya devrait créer au moins 1,5 à 2 millions d’emplois ce qui permettra aux Kényans de participer au développement économique du pays. Le projet devrait être achevé d’ici 2027 et s’inscrit dans le cadre du Kenya National Digital Plan (2022-2032).

Samira Njoya

(Source : WeAreTechAfrica, 3 février 2023)

Laissez votre commentaire