Kenya : Airtel annonce le lancement de la 5G

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Kenya : Airtel annonce le lancement de la 5G

Airtel se prépare à répondre à la demande croissante en connectivité à haut débit sur le continent africain. Au cours des derniers mois, la société a acquis des fréquences supplémentaires au Nigeria, en Zambie, en Tanzanie, au Kenya et en RDC.

L’opérateur de télécommunications Airtel Kenya a annoncé son intention de lancer ses services mobiles de cinquième génération (5G) dans le pays. La société veut commencer le déploiement des services d’ultra haut débit par les quartiers à hauts revenus, qui, selon elle, disposent des gadgets et du pouvoir d’achat nécessaires pour s’offrir lesdits services.

« Je continue de penser que la 5G est une bonne chose à moyen terme. A court terme, nous continuerons à nous concentrer sur l’extension de notre empreinte 4G, et sur le lancement sélectif de la 5G pour saisir les opportunités dans les quartiers à hauts revenus », a déclaré Segun Ogunsanya, directeur général d’Airtel Africa.

Cette annonce intervient environ sept mois après qu’Airtel Africa a acquis 60 MHz de fréquences dans la bande de 2600 MHz auprès de l’Autorité des communications du Kenya (CA) pour l’extension du réseau 4G et le déploiement de la 5G. La filiale africaine du groupe télécoms indien Bharti Airtel a également acquis des fréquences supplémentaires pour la 4G et la 5G sur plusieurs de ces marchés africains, notamment la Tanzanie, la Zambie et le Nigeria.

Une fois ses services 5G lancés, Airtel Kenya rejoindra son concurrent Safaricom sur le segment de l’ultra haut débit. Les deux sociétés entendent profiter de la demande croissante en connectivité à haut débit qui prévaut au Kenya. Cependant, l’adoption de la 5G au Kenya pourrait être ralentie par cherté des téléphones mobiles compatibles et de l’accès à Internet.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 14 février 2023)

Laissez votre commentaire