Ivanhoe Mines et SES vont continuer à déployer une connectivité satellite à faible latence en Afrique

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64

L’article Ivanhoe Mines et SES vont continuer à déployer une connectivité satellite à faible latence en Afrique est apparu en premier sur AITN.

Le projet de cuivre Kamoa-Kakula en République démocratique du Congo continuera de bénéficier de services de connectivité par satellite à haut débit dans le cadre d’un nouvel accord entre Ivanhoe Mines et SES, ont annoncé aujourd’hui les deux sociétés. Le partenariat renforcé s’appuie sur une relation fructueuse de cinq ans entre SES et Ivanhoe Mines et intervient à un moment d’investissements importants dans des solutions à faible temps de latence et à haute capacité dans la région suite à l’essor de l’industrie minière africaine.

La constellation O3b alimente la connectivité pour les principaux opérateurs miniers, entraînant une révolution de la numérisation pour le secteur qui contribue à augmenter la rentabilité tout en améliorant la sécurité et la responsabilité des travailleurs. Ce modèle permet aux opérateurs d’adapter de manière rentable la connectivité selon les besoins tout au long du cycle de vie d’une mine, garantissant que les actifs disposent de la bonne quantité de bande passante à tout moment pour répondre aux exigences de numérisation.

Caroline Kamaitha, vice-présidente, Ventes Afrique chez SES, a déclaré : « Nous sommes fiers de continuer à fournir une connectivité haut débit fiable à l’industrie minière de la RDC grâce à nos services de connectivité à haut débit et à faible latence O3b, permettant aux sociétés minières de mettre en œuvre de nouveaux services et des applications qui amélioreront la sécurité des travaux. »

L’article Ivanhoe Mines et SES vont continuer à déployer une connectivité satellite à faible latence en Afrique est apparu en premier sur AITN.

Laissez votre commentaire