Innovation technologique : Un cadre de gestion des données spatiales mis en place

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Innovation technologique : Un cadre de gestion des données spatiales mis en place

Une instance dédiée à la coordination de l’utilisation des données spatiales a été créée mardi à Dakar, sous l’égide de la société Sénégal numérique (Senum Sa), pour permettre aux acteurs concernés d’interagir de manière efficace. Le lancement de cette « Communauté GéoSénégal » a été l’occasion de rassembler les acteurs concernés « autour d’un sujet fondamental, à savoir la maîtrise et l’exploitation de nos données géomatiques, de nos données spatiales », a déclaré le Directeur général de Senum Sa, Isidore Diouf.

« Le Sénégal regorge de données spatiales, et il est temps que tous les acteurs se réunissent pour savoir comment les utiliser [au profit] des Sénégalais », a expliqué M. Diouf en présence du ministre-conseiller chargé d’affaires à l’ambassade de France au Sénégal, Florian Blazy.

La « Communauté GéoSéné-gal » a été créée pour « fédérer ses membres autour de cette initiative, présenter les objectifs et les avantages de la communauté, créer un réseau de partage de connaissances et d’expertise, tout en renforçant les capacités techniques et scientifiques des membres », a précisé Isidore Diouf. M. Diouf, président en même temps du Groupe interinstitutionnel de concertation et de coordination en géomatique, note que cette initiative permettra de « faire en sorte que les acteurs détenteurs de données climatiques, de données topographiques et de données relatives à nos frontières puissent se retrouver dans un cadre de référence et interagir de façon efficace, à partir d’une stratégie bien partagée ». « Notre ambition est de faire du Sénégal l’un des champions de l’utilisation des données géospatiales dans les prochaines années », a dit le Directeur général de Sénégal numérique, jugeant « énorme » le potentiel d’utilisation des données spatiales dans la planification du développement du pays. Florian Blazy a salué cette initiative soutenue par son pays. « Nos deux chefs d’Etat ont appelé récemment, à Paris, à renforcer la coopération entre le Sénégal et la France dans les secteurs qui contribuent à une plus grande souveraineté du Sénégal », a-t-il rappelé. « Nous soutenons à cet effet le Sénégal dans sa volonté d’être un centre d’innovation sur les sujets novateurs et un hub dans le domaine du numérique et du spatial en Afrique », a ajouté M. Blazy. Dans cette perspective, le lancement de la « Communauté GéoSenégal » est une opportunité pour réaffirmer l’importance des données satellitaires pour le Sénégal et son Plan national de géomatique, a-t-il souligné. Ces actions contribueront à maximiser l’efficacité et l’impact du Groupe interinstitutionnel de concertation et de coordination en géomatique, tout en favorisant l’innovation et le développement durable, selon Senum Sa.

(Source : Le Quotidien, 6 juillet 2024)

Laissez votre commentaire