Fronde des chaînes éthiopiennes contre les tarifs d’Ethiosat

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Fronde des chaînes éthiopiennes contre les tarifs d’Ethiosat

En 2019, Ethiosat, un bouquet dédié aux chaînes éthiopiennes et disponible en clair a été crée en partenariat avec l’opérateur de satellites SES. 5 ans plus tard, les diffuseurs éthiopiens se plaignent du prix pour être présent sur ce bouquet initialement créé pour réduire les dépenses des diffuseurs.

En Ethiopie, les radiodiffuseurs locaux s’insurgent contre ce que leur coûte la présence sur Ethiosat, un bouquet dédié aux télévisions locales. D’après les chaînes éthiopiennes le niveau des paiements nécessaires pour rester sur la plateforme est « injuste ». Les premières plaintes ont été émises le 7 mai lors de la East Africa Broadcast And Digital Media Convention.

Depuis, via le Conseil des Médias Ethiopiens, les diffuseurs locaux ont lancé une pétition pour réduire les frais à payer pour être présents sur Ethiosat. D’après la pétition, un peu plus de 70 radiodiffuseurs versent collectivement plus de 6 millions $ par an pour être présents sur le bouquet.

A noter toutefois qu’avant le lancement d’Ethiosat, en 2019, les chaînes éthiopiennes versaient jusqu’à 10 millions $ par an aux opérateurs satellites étrangers pour les transporter.

Le bouquet est actuellement transporté sur une plateforme créée en 2017 grâce à un accord entre l’agence éthiopienne de sécurité des systèmes d’information et SES. D’après des données récemment publiées par l’opérateur de satellite, 17 millions de foyers suivent les programmes du bouquet Ethiosat.

Pour le moment, ni le gouvernement éthiopien, ni SES n’ont réagi aux plaintes des diffuseurs.

Servan Ahougnon

(Source : Agence Ecofin, 16 mai 2024)

Laissez votre commentaire