Ethiopie : l’Internet et les services télécoms ne sont toujours pas rétablis dans le Tigré

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Ethiopie : l’Internet et les services télécoms ne sont toujours pas rétablis dans le Tigré

Après deux ans de conflit, le gouvernement fédéral éthiopien et les rebelles tigréens ont signé un accord de cessez-le-feu. Ce dernier prévoit le rétablissement des services de base coupés dans la région. Cela comprend l’Internet et les services de télécommunications, entre autres.

L’Internet et les services de télécommunications n’ont toujours pas été rétablis dans la région du Tigré en Ethiopie malgré la signature, il y a quelques semaines, d’un traité mettant fin au conflit qui sévissait dans la région depuis 2020. Belete Molla (photo), ministre de l’Innovation et de la Technologie, a déclaré le mardi 29 novembre qu’aucun calendrier n’a encore été mis en place à cet effet.

«  Le gouvernement éthiopien est en train de concevoir un paquet qui ne concerne pas seulement la reprise de l’Internet, mais la reprise de tout, parce que c’est ce dont nous avons besoin en tant que peuple, en tant que gouvernement  », a déclaré M. Belete à l’occasion du Forum annuel de l’Organisation des Nations unies (ONU) sur la gouvernance de l’Internet qui se tient cette semaine dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

En novembre 2020, un conflit armé a éclaté dans la région du Tigré entre l’armée régulière de l’Ethiopie et les forces du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF). Depuis, la région est plongée dans un black-out qui prive des millions de personnes d’Internet, de services télécoms et de services bancaires, entre autres. Un accord de cessez-le-feu signé entre les deux parties belligérantes, le 2 novembre en Afrique du Sud, prévoit le rétablissement des services de base dans le Tigré. Le Premier ministre Abiy Ahmed s’est engagé à respecter les clauses de l’accord afin de garantir une paix durable.

Le rétablissement de l’Internet et des services de télécommunications dans la région du Tigré devrait notamment permettre à des millions de personnes de se connecter à nouveau. Cela devrait également permettre d’élargir davantage le marché télécoms éthiopien en pleine libéralisation et d’accélérer les ambitions de transformation numérique du gouvernement.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 30 novembre 2022)

Laissez votre commentaire