Emouvante passation de service à l’ARTP : Abdoul Ly dresse un bilan positif et passe le témoin au Dg entrant Abdou Karim Sall

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Emouvante passation de service à l’ARTP : Abdoul Ly dresse un bilan positif et passe le témoin au Dg entrant Abdou Karim Sall

Le Directeur général sortant de l’ARTP, Abdoul Ly a passé le témoin ce jeudi 09 mars à son successeur, Abdou Karim Sall, celui-là même qu’il avait succédé à la tête du régulateur en juin 2019. Les hommes passent, mais les institutions demeurent. Abdoul Ly qui a fini la mission qui lui a été confiée par le Chef de l’Etat Macky Sall, s’en va, laissant la place au revenant Abdou Karim Sall qui va poursuivre les chantiers de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes dont la mission est de réguler les secteurs des télécommunications et des Postes en assurant une concurrence saine et loyale entre les opérateurs et en veillant à ce que le service universel soit assuré dans les secteurs au bénéfice des utilisateurs, des acteurs, de l’Etat, bref de toutes les parties prenantes. Abdoul Ly dresse un bilan positif de ses 45 mois à la tête de l’ARTP.

En ce moment solennel où je passe le témoin à Monsieur le Ministre Abdou Karim SALL, il m’échoit le devoir de rendre grâce à ALLAH SWT et de prier sur son illustre envoyé, le prophète Mohamed béni soit-il.

Je remercie également et infiniment ma famille avec Racine en tête, ma chère mère, tonton Bass et tous mes parents pour avoir assuré leur rôle avec tout l’amour et le devoir requis et avoir fait de moi ce que je suis tout en prenant conscience de ma dimension humaine.

Je confonds à ses remerciements ma tendre épouse qui malgré les charges m’a accompagné avec patience et compréhension.

Permettez-moi aussi de remercier très sincèrement avec une mention spéciale à Son Excellence Le président Macky SALL pour la confiance car m’ayant choisi parmi des millions de mes semblables pour diriger cette prestigieuse institution qu’est l’ARTP.

En effet, il y a bientôt quatre ans, du haut de cette tribune, j’ai pris fonction à l’ARTP dans la paix et la sérénité, en m’engageant auprès de vous, à m’inscrire dans la même lancée que mon prédécesseur en termes de régulation et d’avancées sociales ;

Au bilan, je voudrais vous dire solennellement qu’au-delà des réalisations que j’aurai le plaisir de rappeler tout à l’heure, j’ai trouvé auprès du personnel la fraternité, l’amitié et le professionnalisme.

A défaut de pouvoir trouver les meilleurs superlatifs pour témoigner ma gratitude, je vous demanderai juste de vous acclamer vous-même.

Mesdames et messieurs,

Mon séjour l’ARTP a été riche tant sur le plan professionnel qu’en termes d’émotion ou d’épreuves qui forgent à coup sûr, notre personnalité et nous amènent à identifier l’essentiel dans la vie d’ici-bas ; vous devinez aisément ce que je veux dire.

Je voudrais au moment du départ, remercier très sincèrement le personnel de l’ARTP qui m’a aidé de façon solidaire, à surmonter l’épreuve que j’ai subie il y’a quelques mois.

Comme disait ROUSSEAU, « j’ai senti avant de penser » et vous m’avez accompagné dans cet exercice. Il y’a des choses de la vie qui ne dépendent pas de nous mais en tout état de cause, la volonté de Dieu ne vous emmènera pas là où sa grâce ne vous protégera pas.

Mesdames et messieurs,Emouvante passation de service à l’ARTP – Abdoul Ly dresse un bilan positif et passe le témoin au Dg entrant Abdou Karim Sall (9)

Comme vous vous le savez, j’ai pris les rennes de l’ARTP dans un contexte très difficile, marqué profondément par l’avènement d’un nouveau cadre législatif qui a remis en cause l’autonomie financière de l’ARTP et par des changements dans le mode de gouvernance du Fonds de Développement du Service universel des Télécommunications.

De même, la pandémie due à la COVID 19 s’est invitée de façon inédite à ces contraintes.

Néanmoins, par la grâce de DIEU, le soutien irremplaçable du personnel et l’accompagnement sans faille du Collège, nous avons pu faire face jusque-là à ces écueils et relevé les défis de la régulation tout en consolidant les acquis sociaux au bénéfice des agents.

Chers Collègues,

Même si vous considérez que c’est normal en cela que votre professionnalisme et votre humilité vous commandent de voir les choses de cette manière, il me plaît de vous rappeler quelques-unes des réalisations que nous avons réussies ensemble :

Au bilan de la régulation, nous avons :

L’attribution de la 4G à EXPRESSO SENEGAL jusqu’à la fin de sa concession en 2027 ; L’accueil du premier opérateur d’infrastructures à savoir HELIOS TOWERS ; L’attribution d’une autorisation de fournisseur d’accès à internet à la société SACONECT ; Le lancement des activités commerciales de PROMOBILE avec le changement d’opérateur hôte (de Free à SONATEL) ; La pression des tarifs à la baisse avec l’arrivée de Free ; Le maintien des tarifs de opérateurs durant la période de pandémie, nonobstant les tentatives opérées par ces derniers ; L’élaboration d’une stratégie de qualité de service avec un protocole y afférent conçu de concert avec les opérateurs ; L’adoption d’une décision sur la qualité de service ; L’adoption d’un nouveau plan stratégique pour l’ARTP ; Le règlement du différend entre Wave et SONATEL sur la vente de « Air time » ; L’organisation d’une caravane d’informations dans les régions du Sud (Ziguinchor, Sédhiou et Kolda) dont l’impact a été retentissant ; L’organisation de CRD dans les régions de Thiès, de Kédougou, de Tambacounda et de Matam ; Le lancement de la phase expérimentale pour la 5G, depuis 2020 avec comme objectif d’attribuer cette technologie en 2023 ; La mise en place d’un comité pour l’attribution de la 5G permettant le développement des acteurs entrants du marché ; La digitalisation des procédures avec la conception de plusieurs plateformes pour faciliter la gestion des réclamations, des demandes de ressources numéros et des services à valeur ajoutée ; La redéfinition des modalités technico-économiques de l’interconnexion sur le marché des communications électroniques au Sénégal pour une meilleure réglementation et un développement harmonieux du secteur. L’acquisition d’un outil de contrôle automatique des tarifs des services mobiles permettant de mesurer l’effectivité des tarifs appliqués et faire des tests automatiques sur les nouvelles offres avant leur lancement commercial ; La réalisation d’une étude sur les évolutions nécessaires à la gestion des fréquences en vue de favoriser l’innovation et la croissance qui a donné lieu à la définition d’une stratégie de gestion du spectre des fréquences ; La définition des modalités de partage d’infrastructures au Sénégal qui a fait un état des lieux des infrastructures de communications électroniques, présenté les modalités de partage applicables et défini la stratégie y afférente ; L’application de sanctions aux opérateurs (SONATEL, SAHL et EXPRESSO) pour manquement à la qualité de service ; La reconversion desdites sanctions en investissement de la part de ces derniers au bénéfice de la collectivité, sous la supervision de l’ARTP ; La mise en place d’un outil de cartographie des sites radioélectriques, dénommé « SUNUCARTO » qui permet d’identifier l’emplacement d’antennes radioélectriques des opérateurs de services de télécommunications et le type de technologie offerte (2G/3G/4G) ; La réalisation d’une étude sur l’état des lieux et les perspectives de développement du secteur postal dont les conclusions devront servir de base de proposition d’instruments de régulation adaptés ; L’accompagnement de la société nationale « La Poste » pour une mise à niveau de sa comptabilité analytique réglementaire permettant ainsi d’avoir une meilleure visibilité tarifaire des offres de la Poste ; La réalisation d’une campagne de contrôle sur l’exposition des populations aux champs électromagnétiques notamment les rayonnements non ionisants (RNI) et l’organisation d’un atelier de partage des résultats avec les parties prenantes ; La réalisation d’un audit des fréquences FM au Sénégal ; Le projet de RNT (Radio numérique terrestre) ; La signature de conventions avec l’ANAT, l’AGEROUTE, l’ANSD et le Ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Au niveau international, on pourrait rappeler :

La participation active des équipes aux grandes rencontres internationales en vue de contribuer au renforcement de la position du Sénégal d’une part et d’autre au renforcement de capacités des agents ; La réélection avec brio du Sénégal au Conseil de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) ; La Présidence du FRATEL ; L’Organisation de la 19ème réunion du FRATEL, à Dakar ; L’élection du Sénégal au Secrétariat exécutif de la CPEAO ; L’organisation d’une rencontre à Dakar sur la coordination des fréquences aux frontières ; La réélection du Sénégal au Conseil d’Exploitation de l’Union postale universelle sans oublier la planification au mois de mai prochain de la Conférence des Régulateurs Postaux Africains à Dakar, 23 au 25 Mai 2023 sous l’égide de l’UPAP

Au plan social et informatique, nous avons :

la signature d’un nouvel Accord d’Etablissement ; la finalisation des travaux du second immeuble du siège et déménagement des équipes-métiers ; le renouvellement du parc informatique ; la virtualisation complète du système d’information ; le déroulement d’un plan de formation étendu à tout le personnel ; la mise en œuvre d’un nouveau car plan ; le déroulement des projets immobiliers en faveur du personnel.

Chers Collègues, avec ce bilan que vous m’avez aidé à réaliser, j’espère avoir d’autres occasions de vous montrer ma gratitude car la vie ne s’arrête pas.

Monsieur le Directeur général entrant, mon cher ami et frère le Ministre Abdou Karim SALL,

Voilà en gros ce que j’ai fait de l’héritage que vous m’aviez légué en suivant vos actions et vos recommandations.

Auparavant, permettez-moi de vous féliciter très sincèrement pour votre nomination et vous souhaiter pleins succès dans les nouvelles missions comme cela a été le cas lors de votre précédent passage.

Vous êtes un homme du sérail et êtes en terrain connu, donc inutile de vous prodiguer des conseils.

Toutefois, je voudrais seulement vous confier ces professionnels que sont les employés de l’ARTP, très discrets dans l’accomplissement de leur travail mais très dévoués à la tâche et efficaces au résultat. Avec eux, on apprend le bien et l’humilité car la vraie régulation s’apprend à l’ARTP.

Autrement dit, quelles que soient nos compétences par ailleurs, le métier de régulation s’assimile dans ce temple de Thémis où nous sommes.

Le passage à l’ARTP m’aura ainsi permis davantage de comprendre le sens du proverbe Wolof ci-après : « Sikime loumou goudou goudou fi la fekk heff ». Nous autres agents itinérants, sommes le « SIKIME » et vous les agents, les « heff ».

Monsieur le Ministre, il vous souvient certainement que vous m’aviez fait cette déclaration, il y’a bientôt quatre ans quand je prenais fonctions dans cette même salle.

Ironie du sort ou destin, je me trouve à vous faire les mêmes recommandations, à la même place, à l’endroit des agents.

Qui aurait parié un kopeck pour un tel scénario !

Les voies du Seigneur sont impénétrables.

Chers Collègues, nonobstant nos réalisations, il est d’une évidence implacable qu’aucune œuvre humaine n’est parfaite surtout quand on est investi d’un sacerdoce de diriger une institution aux missions d’équilibre.

C’est pour cette raison que je voudrais solennellement et en toute humilité, demander pardon aux agents auxquels certains actes de gestion ont causé directement ou indirectement des torts.

Si c’est le cas, loin de moi l’intention de blesser qui que ce soit, DIEU nous est témoin car aucune œuvre humaine n’est définitivement accomplie.

Chers amis, il ne me reste qu’à vous réitérer mes remerciements pour l’assistance et prier pour qu’ALLAH vous accompagne et vous comble à jamais de ses dons et bienfaits.

Vive l’ARTP et que vivent les vaillants et vertueux agents qui y travaillent ».

(Source : La Vie Sénégalaise, 9 mars 2023)

Laissez votre commentaire