Digitalisation de l’Administration : un Progrès pour certains, un risque pour d’autres

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Digitalisation de l’Administration : un Progrès pour certains, un risque pour d’autres

Dans un discours récent, le Président de la République Bassirou Diomaye Faye a souligné son intention d’investir « massivement » dans la digitalisation de l’administration, promettant une modernisation rapide des services publics. Cette annonce suscite à la fois l’enthousiasme et l’appréhension, car si la digitalisation offre des perspectives de progrès, elle comporte également des risques significatifs pour certains groupes d’utilisateurs.
Risques pour les Administrateurs : La transition vers des processus administratifs numériques expose les administrateurs à plusieurs risques :

Sécurité des Données : Avec la numérisation des informations, la sécurité des données devient une préoccupation majeure. Les failles de sécurité peuvent entraîner des fuites de données sensibles, compromettant la confidentialité et l’intégrité des informations.

Fracture Numérique : Tous les administrateurs ne sont pas équipés pour faire face à la transition numérique (À titre d’exemple : Il y en a qui continuent d’envoyer des mails en copie carbone (CC) avec une liste de plusieurs adresses mail, exposant ainsi leurs collègues). La fracture numérique, qui se traduit par un accès inégal aux technologies et aux compétences numériques, peut créer des disparités dans la prestation des services et exclure certains groupes de la société.

Risques pour les Usagers : La digitalisation de l’administration comporte également des risques pour les usagers :

Sécurité des Données Personnelles : Les utilisateurs sont exposés au risque de vol d’identité et de violation de la vie privée en fournissant des informations personnelles en ligne. Les failles de sécurité peuvent compromettre la confidentialité de leurs données et les rendre vulnérables à des actes de cybercriminalité.

Complexité des Services en Ligne : Pour les personnes ayant des compétences numériques limitées, l’utilisation des services en ligne peut être intimidante et complexe. La conception peu intuitive des interfaces et la nécessité de naviguer dans des procédures administratives complexes peuvent dissuader certains usagers d’utiliser les services en ligne.

Risque informationnel : Pourquoi est-il important de prendre en compte ce risque ?

Récemment, la Cour des comptes a publié plusieurs rapports, suscitant un intérêt croissant chez les usagers qui se sont rendus sur le site de l’institution. Quelques heures plus tard, le serveur est tombé en panne, rendant le site inaccessible. Cet exemple souligne l’importance de prendre en compte la proportion d’usagers utilisant Internet pour leurs démarches administratives afin d’assurer une meilleure prise en charge du service.

Conclusion : Alors que le président Faye envisage une transformation numérique ambitieuse de l’administration, il est impératif de prendre en compte les risques inhérents à cette transition. En mettant en place des mesures de sécurité robustes, en offrant une formation adéquate aux administrateurs et aux usagers, et en concevant des interfaces conviviales, le gouvernement peut maximiser les avantages de la digitalisation tout en atténuant les risques pour tous les acteurs concernés.

Thierno Ousmane BA, spécialiste en gestion des risques et des crises.

(Source : Social Net Link, 4 mai 2024)

Laissez votre commentaire