Diasporas africaines : Wolu, une nouvelle plateforme d’affiliation sera lancée le 15 mars

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Diasporas africaines : Wolu, une nouvelle plateforme d’affiliation sera lancée le 15 mars

En 2021, la Banque mondiale estimait à 589 milliards de dollars le montant total des envois d’argent des diasporas africaines dans leurs pays d’origine. Une solidarité sans cesse croissante des expatriés ces dernières années qui témoigne de leur intérêt aux familles et aux parents restés au pays.

Wolu est une nouvelle plateforme digitale d’affiliation qui veut booster l’engagement des diasporas africaines. Elle compte s’appuyer sur un réseau premium de 1100 affiliés que sont : des pages et groupes Facebook, des médias ou influenceurs africains. Ceux-ci sont sélectionnés dans 22 pays africains compte tenu de leur impact auprès de la diaspora et du respect d’une charte d’éthique. Laquelle dispose que ces médias sociaux, médias traditionnels et influenceurs ne traitent pas de sujets relatifs à la politique partisane, aux ethnies ou encore à la religion.

A partir de ce moment, ces « affiliés-partenaires » sont invités à relayer le lien d’une page de campagne identifiée par un lien de tracking personnalisé. Ils sont payés pour chaque prospect de la diaspora qui se signale au moyen du formulaire de call-to-action intégré sur la « landing page » de campagne. L’annonceur lui ne paie qu’à la performance. « En tant que première startup africain spécialisée dans la mobilisation 2.0 des diasporas, nous menons ce type de campagne d’engagement, mais en mode manuel, depuis 3 ans. Cette phase nous a permis de modéliser le process pour pouvoir le digitaliser avec maitrise aujourd’hui via la plateforme », confie Samir Bouzidi, CEO d’Impact Diaspora.

Wolu est un mot Wolof qui signifie confiance. L’initiative de création de cette plateforme est le résultat d’une vingtaine d’années d’expériences en mobilisation des diasporas africaines. Arrivé au moment de sa transposition sous forme numérique, Samir Bouzidi voudrait notamment déployer Wolu pour faciliter la mobilisation de l’investissement et l’épargne des diasporas en Afrique. « Nous agissons en tant que tiers de confiance auprès des diasporas dont nous connaissons finement les besoins…nous n’avons aucun intérêt à relayer toute offre farfelue ou inadaptée, surtout que nous nous rémunérons qu’à la performance ! », clarifie l’initiateur du projet.

Des campagnes pilotes

Wolu sera lancée le 15 mars prochain. La plateforme fonctionne selon le principe du marketing d’affiliation. « C’est un modèle de paiement à la performance fait pour l’Afrique caractérisée par une culture marketing moindre et des budgets marketing qui sont généralement sous dimensionnés, précise Samir Bouzidi. C’est particulièrement vrai dans le cas de la diaspora où le coût d’acquisition d’un nouveau client est très élevé. Par ailleurs, cela permet à des éditeurs africains de contenu, nombreux sur Facebook de monétiser leurs communautés. Spécificité africaine, Facebook et les réseaux sociaux constituent le premier média dans la plupart des pays africains… »

Cette stratégie de mobilisation de ressources est profitable à la diaspora et aux Etats. Pour la diaspora, Wolu se positionne comme tiers de confiance en filtrant les bonnes offres services par les bons offreurs (Etat, sociétés privées…). Pour les Etats, elle offre une solution clés en mains, en plus des expertises, du réseau, et de la technologie avec pour chaque campagne, un transfert de compétences. L’objectif visé est d’arriver à donner les moyens aux entreprises, aux villes et aux Etats africains pour se développer durablement en s’appuyant leurs diasporas.

Cela passe par le programme 200 villes connectées qui cible des villes et territoires africains ayant un potentiel certain en termes de mobilisation de l’investissement de leur diaspora cible. Leurs atouts, besoins et opportunités sont mis en valeur sur une landing page web déjà intégrée dans la plateforme. Toutes les parties prenantes (personnel de la mairie, médias, associations, clubs de football, familles…) relaient un lien personnalisé de la page sur leurs comptes sociaux (Facebook, WhatsApp…) dans le cadre d’un « challenge diaspora » qui récompense les meilleurs contributeurs. Cela apporte la garantie d’une forte visibilité auprès de la diaspora cible car l’algorithme Facebook priorise l’affichage des publications populaires issues des proches.

En pré-lancement, Wolu reçoit « déjà beaucoup de sollicitations pour des campagnes pilotes. Parmi les premières campagnes programmées dès avril, une dizaine de villes au Maroc et au Sénégal autour du sujet de l’investissement de la diaspora sont prévues, de même qu’une campagne pour une grande banque panafricaine », annonce Samir Bouzidi.

Michaël Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 10 mars 2023)

Laissez votre commentaire