Cybersécurité au Cameroun : La sécurisation des réseaux télécoms préoccupe, les recommandations

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Cybersécurité au Cameroun : La sécurisation des réseaux télécoms préoccupe, les recommandations

Clap de fin pour la deuxième édition du Forum National sur la Cybersécurité et la lutte contre la cybercrimalité au Cameroun. L’évènement s’est tenu du 12 au 14 octobre 2022, au Palais des Congrès de Yaoundé. C’était sous la houlette du ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, en présence du président de l’Union internationale des Télécommunications Afrique Centrale et Madagascar, Jean-Jacques Massina Landji, entre autres personnalités.

Les travaux se sont appuyés sur le thème : « cyberespace national et réponses à la menace sécuritaire ». Après deux jours de réflexion, quatre recommandations subsistent. Notamment, la Protection des infrastructures et des données de l’État, la sécurisation des réseaux de Télécom, les procédures de répression des infrastructures et de défense du cyber espace national, le développement du capital humain et la coopération internationale en matière de cybersécurité.

Parlant de la protection des infrastructures et données l’Etat à été interpelé à plusieurs titres.

« Intensifier les campagnes de sensibilisation des acteurs du cyberespace national sur la législation en vigueur en matière de cybersécurité et de cybercriminalité, mettre à jour la législation en vigueur en matière de cybersécurité et de cybercriminalité. Aussi doit-il mettre en place un mécanisme juridique contraignant les administrations publiques et privées à mettre en œuvre les recommandations issues des audits de sécurité. Et enfin une autorité de protection des donnée à caractères personnels doit voir le jour, tout comme un Data center gouvernemental dédié et redonné », fait savoir ce PDF.( cliquez sur le lien ci-dessus pour lire l’intégralité du rapport)

Rapport du FNCC 2022

Des recommandations saluées par le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, qui en a appelé à la mise en œuvre des celles-ci.

« Je me réjouis donc fortement des résultats éloquents, auxquels vous êtes parvenus au terme de vos travaux, et dont je ne pouvais d’ailleurs douter, au regard de la qualité des participants que vous êtes. Grâce à votre expertise avérée et à votre engagement, nous avons pu aboutir à des propositions constructives. De vos échanges, il en est sorti des recommandations pertinentes. J’exhorte donc toutes les parties prenantes, chacune en ce qui la concerne, à mettre tout en œuvre, pour l’implémentation des recommandations issues de ce forum »,a-t-elle dit.

La cybercriminalité fait des ravages au Cameroun. D’après l’Agence nationale des Technologies de l’Information et de la Communication, Antic, quelque 12,2 milliards de FCFA glanés par des cybercriminels avaient plombés l’Économie camerounaise en 2021. Cela étant le fait d’intrusions dans les systèmes informatiques des administrations publiques. Quant aux pertes financières dues au skimming (détournement des informations de cartes bancaires d’un consommateur), elles s’établissent à 3,7 milliards de FCFA.

Jean Materne Zambo

(Source : Digital Business Africa, 17 octobre 2022)

Laissez votre commentaire