Cybercriminalité : Central Bank of Gambia victime d’une attaque des pirates AlphaVaussi ?

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Cybercriminalité : Central Bank of Gambia victime d’une attaque des pirates AlphaVaussi ?

Plus de 48 heures se sont écoulées, depuis la nuit de dimanche 13 novembre 2022. Pas le moindre communiqué de la Central Bank of Gambia confirmant ou infirmant la présumée attaque de son système informatique. Mais toujours pas de divulgation de données de la part des ravisseurs. Serait-on dans un cas de négociation officieuse ou d’abandon de la part des présumés ravisseurs ? La question subsiste, en tout cas.

Le groupe cybercriminel AlphaVaussi, connu sous le nom de Blackcat, dans un message à 22 heures et 15 minutes (dimanche 13 novembre 2022), aurait menacé de divulguer les données de la Banque d’une capacité de 02 To. Il est vrai que l’a nouvelle a été relayée par le follower Clément Domingo, sur son compte Linkedln.

D’après Clément Domingo, il s’agirait des informations confidentielles et personnelles des employés et clients de la Banque ; des données qui pourraient affectées les finances personnelles de plusieurs Gambiens ; des documents concernant les personnalités économiques de l’État de Gambie, bref tout ce qui pourrait pousser la direction de la Central Bank of Gambia à obtempérer. Le post totalise quelque 205 like, 24 commentaires et 36 partages.

Entre la Gambie et le Sénégal, il n’y a qu’un pas. En octobre 2022, c’était l’Autorité de Régulation des Télécommunications du Sénégal qui subissait les affres des pirates. Après une semaine, le groupe de Hackers Karakurt avait mis à exécution sa menace, en divulguant une partie de données de l’ARTP parce que n’ayant pas cédé au chantage. Le chiffre avancé était de 102 Go de données.

Jean Materne Zambo

(Source : Digital Business Africa, 16 novembre 2022)

Laissez votre commentaire