Congo : Airtel Africa et l’UNICEF connecteront une centaine d’écoles à des plateformes d’e-learning en 5 ans

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Congo : Airtel Africa et l’UNICEF connecteront une centaine d’écoles à des plateformes d’e-learning en 5 ans

Le partenariat a déjà été lancé au Nigeria et en Ouganda. Les autres pays africains concernés sont le Tchad, la République démocratique du Congo, le Gabon, le Kenya, Madagascar, le Malawi, le Niger, le Rwanda, la Tanzanie et la Zambie.

L’opérateur télécoms Airtel Africa et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) ont lancé un partenariat de cinq ans visant à connecter une centaine d’écoles et structures de formations de la République du Congo à des plateformes d’apprentissage numérique. L’opérateur télécom fournira notamment des services SMS, de l’Internet à haut débit ainsi que d’autres supports de communication.

Le partenariat se concentrera dans un premier temps sur 16 écoles et centres de formation des jeunes à travers le Congo avec un objectif de 10 000 apprenants pour l’année 2023-2024. Il sera ensuite étendu à d’autres écoles tout au long de la durée du contrat.

Le lancement de ce projet au Congo intervient environ une semaine après qu’une initiative similaire a été lancée en Ouganda par Airtel Africa et l’UNICEF. Cela s’inscrit dans le cadre d’un partenariat signé en novembre 2021 entre les deux parties pour collaborer sur le projet «  Réinventer l’éducation  » dans treize marchés de l’opérateur télécoms. Ledit partenariat a été déjà lancé au Nigeria où il cible 620 écoles primaires.

Il faut noter que l’initiative «  Réinventer l’éducation  » cadre avec le pilier «  Notre communauté  » de la stratégie de développement durable d’Airtel Africa dévoilée en octobre 2021. Dans ce pilier, la société met l’accent sur l’accès à l’éducation en Afrique. Le partenariat avec l’UNICEF devrait lui coûter 57 millions USD.

«  Le numérique est devenu incontournable pour améliorer les résultats scolaires comme nous l’a prouvé la période de Covid-19. L’apprentissage numérique nous permettra de non seulement combler le gap du temps scolaire qui est beaucoup réduit au Congo, mais aussi et surtout de repenser les approches d’apprentissage pour améliorer les compétences des apprenants  », a déclaré Chantal Umutoni, représentante de l’UNICEF en République du Congo.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 3 avril 2023)

Laissez votre commentaire