Cap-Vert : l’introduction en bourse de CVTelecom annoncée pour la fin de l’année

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Cap-Vert : l’introduction en bourse de CVTelecom annoncée pour la fin de l’année

Cabo Verde Telecom est engagé depuis 2021 dans une stratégie de réorganisation de ses activités. La société avait notamment prévu de fusionner ses unités CVMóvel et CVMultimédia en une seule entité le 1er janvier 2023.

La société de télécommunications Cabo Verde Telecom (CVTelecom) fera son entrée sur le marché boursier national d’ici la fin de l’année. L’information a été révélée par Miguel Monteiro, président de la Bourse des valeurs du Cap-Vert, lors d’un déjeuner avec des journalistes.

Ce projet d’introduction en bourse survient alors que CVTelecom est engagé dans un processus de transformation. Le gouvernement avait approuvé en avril 2021 les modifications du contrat de concession du service public de communications électroniques de l’entreprise l’autorisant à se réorganiser selon les besoins. L’un des projets phares de la stratégie de transformation de la société télécoms est la fusion de ses unités CVMóvel et CVMultimédia en une seule entité.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan stratégique de la bourse capverdienne qui vise dix sociétés cotées d’ici 2025. En plus, une révision du code des valeurs mobilières est en cours afin d’encourager l’entrée en bourse des petites et moyennes entreprises (PME) capverdiennes. Le code révisé prévoit notamment la réduction des fonds propres nécessaires pour entrer en bourse. Actuellement, la bourse du Cap-Vert compte quatre sociétés cotées. Une autre société dont le nom n’a pas été dévoilé fera son entrée sur le marché boursier en même temps que CVTelecom.

L’introduction en bourse devrait notamment faciliter l’accès de CVTelecom aux fonds nécessaires pour déployer ses stratégies, réaliser des opérations de croissance, procéder à des investissements… L’initiative devrait également renforcer l’image de la société auprès des consommateurs télécoms, des investisseurs et des actionnaires.

Pour rappel, la majorité du capital de CVTelecom est détenue par l’Institut national de la sécurité sociale à hauteur de 57,9 %. Les actionnaires minoritaires de l’entreprise sont les sociétés publiques Airports and Air Safety (20 %)  ; Sonangol Cape Verde (5 %) ; l’Etat du Cap-Vert (3,4 %), ainsi que des entreprises nationales privées (13,7 %).

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 8 mars 2023)

Laissez votre commentaire