Blockchain : deux fonds internationaux annoncent des opportunités pour des start-up en Afrique

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Blockchain : deux fonds internationaux annoncent des opportunités pour des start-up en Afrique

Le développement des fintechs en Afrique implique d’investir sur une chaîne des services dont la blockchain. Deux nouvelles initiatives ont récemment été annoncées pour soutenir les start-up du continent dans ce domaine.

L’actualité africaine de la blockchain est actuellement marquée par la décision de deux gestionnaires d’investissement de lancer des initiatives visant à soutenir des start-up de ce secteur qui sont actives en Afrique. Modus, une firme qui jusque-là a soutenu le développement de l’écosystème des start-up dans la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord, a annoncé le 15 septembre 2022 le lancement de son fonds Modus Africa.

Ce dernier cible une mobilisation de 75 millions $ de ressources financières qui seront investis au profit de 45 start-up africaines en phase de démarrage et qui proposent des solutions dans les domaines de la blockchain et de l’intelligence artificielle. « La plateforme Modus est idéalement positionnée pour apporter un impact et une valeur ajoutée aux communautés africaines par le biais de capitaux opérationnels, institutionnels et financiers », a expliqué Kareem Elsirafy, un des gestionnaires de l’entreprise.

Sur un autre plan, LBank Labs une firme basée aux Emirats Arabes unis qui, à travers ses experts revendique 50 ans d’expérience cumulée dans la blockchain, prévoit de lancer une série de fonds qui permettront de soutenir l’éducation des Africains à la blockchain. Des pays comme le Cameroun ou le Kenya sont dans la ligne de mire.

« Nous pensons que la clé du développement de la blockchain en Afrique, et partout ailleurs en fait, est l’éducation. En donnant aux gens les outils nécessaires pour comprendre la technologie blockchain, nous les aidons à comprendre pourquoi cette technologie est en train de changer le monde. Nous espérons vraiment établir un lien fort avec la population locale », a fait savoir un responsable de Lbanks Labs, selon des propos rapportés par Yahoo Finance.

Le développement des fintechs en Afrique crée une chaine de valeurs et des services qui place la blockchain dans un processus de développement irréversible, en raison de ses avantages en termes de sécurité. Bien qu’elle soit en légère baisse, la valeur globale des financements mobilisés par les fintechs actives sur le continent a atteint les 1,4 milliard $ sur les neuf premiers mois de l’année, selon des données collectées dans le Journal des transactions d’Ecofin Pro.

(Source : Agence Ecofin, 22 novembre 2022)

Laissez votre commentaire