BCS lance un projet de fibre optique ferroviaire au Zimbabwe pour améliorer la connectivité à haut débit

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
BCS lance un projet de fibre optique ferroviaire au Zimbabwe pour améliorer la connectivité à haut débit

Le haut débit est un élément essentiel du programme de développement du Zimbabwe qui est axé sur le numérique, entre autres. Le gouvernement en partenariat avec le secteur privé veut renforcer l’infrastructure télécoms nationale pour garantir l’Internet à moindre coût à toute la population.

Le fournisseur d’infrastructures de télécommunications en gros Bandwidth and Cloud Services (BCS) a lancé un projet de déploiement de fibre optique le long du réseau de chemin de fer du Zimbabwe. Ce projet vise à connecter le pays de l’Afrique australe au reste du continent avec le haut débit en s’appuyant sur l’infrastructure ferroviaire existante.

La première phase du projet a vu le déploiement de la fibre optique sur 1 180 km de Beitbridge aux chutes Victoria en passant par Rutenga, Somabhula, Bulawayo et Hwange pour un coût total d’environ 18 millions $. La deuxième phase verra le réseau s’étendre de Somabhula à Harare en passant par Gweru. Elle prévoit également la couverture des axes Bulawayo – Plumtree et Harare – Mutare. La dernière phase prévoit l’installation de l’infrastructure de Rutenga à Chikwalakwala avant son extension à la Zambie et à d’autres pays de la région.

Ce projet cadre parfaitement avec l’ambition stratégique du gouvernement d’Emmerson Mnangagwa de faire du Zimbabwe une société à revenu supérieur d’ici 2030 en s’appuyant sur le numérique, entre autres. Par ailleurs, le programme national du haut débit pour la période 2023-2030, approuvé plus tôt cette semaine, prévoit un certain nombre de projets de déploiement d’infrastructures qui seront financés par l’Etat et les investisseurs privés. Le programme devrait permettre d’accélérer la pénétration du haut débit dans le pays et d’en réduire le coût.

«  Le déploiement de la fibre optique dans tout le pays témoigne de la volonté du gouvernement de donner aux gens les moyens d’agir par le biais de la technologie et de l’économie numérique, et ce lancement signifie le rôle du gouvernement dans la connexion des personnes non connectées en vue de la réalisation de notre Vision 2030  », a déclaré Jenfan Muswere, ministre des Technologies de l’information, de la Poste et des Services de courrier.

Pour BCS, ce projet s’inscrit dans le cadre de son expansion en Afrique dans un contexte marqué par la demande croissante en connectivité à haut débit et l’accélération de la transformation numérique. La société a signé en début de mois un accord de partenariat avec Ekinops pour la mise à niveau et l’expansion de sa dorsale de fibre optique.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 23 décembre 2022)

Laissez votre commentaire