Au Zimbabwe, les multiples coupures prolongées d’électricité dégradent la qualité des services télécoms

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Au Zimbabwe, les multiples coupures prolongées d’électricité dégradent la qualité des services télécoms

Le marché télécoms zimbabwéen est à nouveau sujet à la crise. Après la constante hausse des prix enregistrée depuis 2021, les consommateurs qui peuvent encore se permettre d’utiliser des services mobiles se heurtent désormais à des problèmes de disponibilité du réseau.

L’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz) déplore une sérieuse dégradation de la qualité des services télécoms dans le pays. D’après Vengesai Magadzire (photo), le responsable du département Industrie et consommateurs, cette situation est provoquée par la crise énergétique que traverse le pays et qui se traduit par de multiples coupures intempestives.

S’exprimant sur le sujet le samedi 28 janvier, il a déclaré que ces défis énergétiques nuisent non seulement aux opérateurs télécoms, mais surtout aux consommateurs (particuliers et entreprises) qui ont développé de nouvelles habitudes de travail depuis la crise de Covid-19 et dépendent davantage des réseaux télécoms.

« En tant que Potraz, nous sommes très conscients des défis auxquels le pays est confronté dans la mesure où nous voulons garantir une offre de services de qualité. Cependant, nous rencontrons des défis structurels tels que la crise de l’électricité que traverse le pays. Il devient très difficile pour les fournisseurs de services réseau de faire fonctionner des générateurs 24 heures sur 24, même pendant une semaine […] Les consommateurs peuvent acheter des services, mais n’y ont pas accès en raison de la crise de l’électricité », a expliqué Vengesai Magadzire.

C’est depuis fin novembre 2022 que les Zimbabwéens subissent des coupures d’électricité plus longues, parfois vingt heures d’affilée en une journée. Alors que le gouvernement blâme des actes de vandalisme sur le réseau électrique, de nombreux experts locaux, notamment des associations comme Citizens coalition for change (CCC) dénoncent plutôt une absence d’investissement et de vision énergétique.

Vengesai Magadzire a indiqué que l’autorité de régulation, les consommateurs et les opérateurs télécoms travaillent actuellement en synergie pour trouver une solution à la crise qui touche la qualité des services télécoms et portent préjudice à 290 810 abonnés aux télécoms fixes et 14 562 242 abonnés aux télécoms mobiles, selon les dernières données de la Potraz sur marché télécoms.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 1er février 2023)

Laissez votre commentaire