Algérie : Ooredoo confie au chinois ZTE la modernisation de son réseau de transport télécoms, entre autres

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Algérie : Ooredoo confie au chinois ZTE la modernisation de son réseau de transport télécoms, entre autres

Ooredoo multiplie les partenariats pour renforcer son infrastructure de réseau afin de pouvoir faire face à la demande croissante. La semaine dernière, la société a fait de nouveau confiance à Nokia pour la modernisation de son réseau en Algérie et en Tunisie.

La société technologique chinoise ZTE Corporation accompagnera l’opérateur télécoms Ooredoo Algérie, filiale du groupe qatari Ooredoo, dans le projet de modernisation de son réseau télécoms. Annoncée le lundi 6 mars, cette initiative fait suite à l’extension de l’accord-cadre qui liait les deux parties pour cinq ans supplémentaires.

Le nouveau partenariat sera principalement axé sur la modernisation du réseau de transport télécoms d’Ooredoo Algérie, avec le déploiement commercial à grande échelle de la solution SRv6 de ZTE. Ladite nouvelle solution transformera l’architecture traditionnelle du réseau de transport en une architecture programmable orientée vers la 5G. Le partenariat inclut également l’optimisation de la consommation énergétique.

Cet accord intervient quelques jours après que le groupe Ooredoo a signé un nouvel accord avec le finlandais Nokia pour moderniser l’infrastructure réseau actuelle de ses filiales algérienne et tunisienne. Cet accord était centré notamment sur le remplacement du réseau d’accès radio et le déploiement de nouveaux sites. En juin 2022, le groupe avait renouvelé son partenariat avec P.I Works pour l’amélioration des performances de ses réseaux 2G, 3G et 4G en Algérie.

Ces différents investissements s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de transformation du réseau que le groupe Ooredoo a engagé sur l’ensemble de ses marchés dans un contexte marqué par la demande croissante et l’augmentation constante du trafic télécoms.

La modernisation de son réseau télécoms devrait permettre à Ooredoo Algérie d’améliorer la couverture et la qualité des services télécoms. Cela devrait lui permettre de fidéliser ses abonnés et d’en séduire de nouveaux sur un marché télécoms algérien hautement concurrentiel. Selon les dernières statistiques de l’Autorité de régulation de la poste et de communications électroniques, la société vient en troisième place en matière de nombre d’abonnés avec 26,24 % de parts de marché, derrière les sociétés publiques Djezzy (30,91 %) et Mobilis (42,85 %).

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 7 mars 2023)

Laissez votre commentaire