Algérie : le nombre d’abonnés Internet a augmenté de 26,1 % en trois ans

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Algérie : le nombre d’abonnés Internet a augmenté de 26,1 % en trois ans

Le gouvernement a fait du haut débit un axe prioritaire de sa politique générale dans le cadre de son ambition d’établir la «  société de l’information  ». L’exécutif multiplie donc les initiatives pour améliorer la couverture et la qualité de l’Internet dans le pays.

L’Algérie comptait 53,6 millions d’abonnés aux services Internet (fixe et mobile) en 2023, d’après l’observatoire de l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE). Il s’agit d’une augmentation de 26,1 % par rapport aux 42,5 millions abonnés que le régulateur télécoms avait recensés en 2020.

L’ARPCE n’a pas précisé si le nombre d’abonnés Internet pour le mobile faisait référence aux personnes utilisant l’Internet mobile ou aux cartes SIM ayant accès à Internet. Entre 2019 et 2023, le nombre d’abonnés mobiles est passé de 45,5 millions à 51,5 millions. Le parc d’abonnés à la téléphonie fixe est passé de 4,78 millions à 6,3 millions.

Dans une intervention le lundi 13 mai sur une station de radio locale, Karim Bibi Triki, ministre de la Poste et des Télécommunications, a attribué cette croissance à la mise en œuvre des engagements du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ainsi qu’à la réalisation des objectifs intermédiaires du plan d’action du secteur. Il a notamment mentionné les efforts consentis pour améliorer la qualité du service fourni grâce à l’augmentation du débit.

Ces initiatives s’inscrivent dans le cadre des ambitions du gouvernement algérien de développer la «  société de l’information  » à travers les infrastructures, les moyens de télécommunications et l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC). L’exécutif a d’ailleurs fait de l’amélioration de la qualité de la connectivité et la généralisation de l’accès à l’Internet à haut et très haut débit l’une des priorités de sa politique générale.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 15 mai 2024)

Laissez votre commentaire