AG de l’Ordre national des experts du Sénégal : Sous la hantise de la digitalisation et du numérique

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64

L’incursion inattendue du numérique dans le métier d’expert comptable, est une préoccupation des acteurs qui en ont d’ailleurs fait le principal sujet, à l’occasion de leur assemblée générale d’hier jeudi à Dakaar. Avec 198 experts, 65 stagiaires et 50 pratiquants professionnels, l’organisation des experts du Sénégal (Ones) a décidé de se projeter sur l’avenir en cogitant sur l’avenir de leur métier face à la digitalisation. « Naturellement, l’expertise, et particulièrement celle sénégalaise, est intéressée par l’économie numérique. Elle doit y trouver toute sa place.

En effet, nombre de transactions se concluent et s’exécutent par la voie électronique. La loi n° 2008- 08 du 25 janvier 2008 sur les transactions électroniques institue notamment une obligation de certification des écrits électroniques passés à l’occasion de telles transactions », explique le Garde des Sceaux. Selon lui, l’identification de l’auteur d’un écrit électronique et la vérification de son intégrité, de même que la sincérité d’une signature électronique, requièrent des compétences avérées.

« Ainsi, divers contentieux pouvant survenir à l’occasion du commerce électronique, se heurteront à la problématique de la preuve, notamment de l’authentification de certains actes passés par voie électronique, ce qui rendra nécessaire l’intervention de l’expert dont l’une des missions essentielles, comme rappelé, est d’éclairer le juge. Cette intervention sera également nécessaire dans les procédures pénales à l’occasion des contentieux relatifs à la cybercriminalité ou impliquant l’usage de systèmes informatiques », soutient Ismaïla Madior Fall, venu présider la rencontre.

(Source : Léral, 28 janvier 2023)

Laissez votre commentaire