Afrique du Sud : Telkom annonce une hausse de ses tarifs à partir du 1er avril

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64
Afrique du Sud : Telkom annonce une hausse de ses tarifs à partir du 1er avril

En Afrique du Sud, le contexte économique et opérationnel impacte les activités des opérateurs. De nombreux acteurs du secteur ont commencé à revoir leurs prix pour faire face aux défis rencontrés et maintenir leurs activités.

L’opérateur télécoms sud-africain Telkom a annoncé qu’il allait augmenter les tarifs de ses services télécoms. Les nouveaux tarifs des services mobiles, voix et DSL (Digital Subscriber Line) entreront en vigueur à partir du 1er avril. Pour les services de fibre optique jusqu’au domicile (FTTH), les tarifs augmenteront de 11 % environ à partir du 1er mai.

« Comme de nombreuses autres sociétés et entreprises sud-africaines, Telkom a été touchée par les pressions exercées par la dynamique macroéconomique actuelle », explique la société dans un communiqué. « Les augmentations de prix à venir dans les offres de voix fixe, ADSL, FTTH et mobile garantiront un service de qualité continue aux clients de Telkom, y compris les petites et moyennes entreprises, tout en maintenant la compétitivité », a ajouté la société télécoms.

Cet ajustement tarifaire s’avère nécessaire dans un contexte marqué par plusieurs défis économiques dont la hausse de l’inflation. Selon les chiffres officiels, l’inflation annuelle des prix à la consommation (IPC) en Afrique du Sud a chuté à 6,9 % en janvier 2023, contre 7,2 % en décembre 2022. A cela s’ajoutent les importants délestages menés par le fournisseur public d’électricité Eskom qui contribuent à l’augmentation des coûts d’exploitation des opérateurs télécoms. MTN a récemment augmenté les tarifs de ses abonnements contractuels pour des raisons similaires.

L’augmentation des tarifs intervient alors que Telkom est engagé dans une stratégie visant à dégager de la valeur et à consolider ses bénéfices alors que les revenus sont en baisse. Au troisième trimestre 2022/2023, la société a vu son bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) baisser de 13,5 % pour atteindre 2,5 milliards de rands (137,6 millions USD).

La société prévoit notamment de vendre une participation minoritaire dans Openserve, son unité de fibre optique ; de réduire les coûts d’exploitation ; de lever 1 milliard de rands avant la fin de l’année financière 2023 ; de vendre son unité de tours télécoms ; de se séparer de 15 % de ses employés…

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 2 mars 2023)

Laissez votre commentaire