Afrique australe : la BM alloue plus de 2 milliards de dollars pour améliorer l’accès à Internet

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article
Afrique australe : la BM alloue plus de 2 milliards de dollars pour améliorer l’accès à Internet

La Banque mondiale (BM) vient de débloquer plus de 2 milliards de dollars pour le programme de numérisation inclusive en Afrique australe et orientale (IDEA) afin d’améliorer l’accès à Internet de plus de 180 millions de personnes d’ici 2032.
« L’objectif de ce programme est de rassembler 15 pays et Communautés économiques régionales, afin de relever les défis communs liés à une couverture en internet limitée par le manque d’infrastructures, une faible utilisation due au coût élevé des connexions et du matériel, des compétences numériques faibles ou encore l’absence de systèmes d’identification numérique nécessaires aux transactions en ligne », a souligné la banque dans un communiqué.

Selon la vice-présidente régionale de la BM pour l’Afrique de l’Est et australe, l’IDEA est un programme global qui permettra à des centaines de millions d’Africains de prendre part et contribuer activement au développement des économies numériques de la région.

« Cette initiative souligne l’importance cruciale des partenariats entre secteurs public et privé pour favoriser une croissance économique durable », a-t-elle ajouté.

L’institution de Bretton Woods a expliqué que le programme IDEA sera mis en œuvre en plusieurs phases, sur une période de huit ans, et ciblera initialement les pays dont le taux d’accès au haut débit est inférieur à 50%.

Elle a précisé que l’Angola, la République démocratique du Congo et le Malawi sont concernés par la première phase, ce qui permettra à plus de 50 millions de personnes d’avoir accès à de nouvelles liaisons plus performantes au haut débit.

Notant que la numérisation est l’un des leviers les plus puissants pour éradiquer la pauvreté sur la planète, la banque a rappelé que la région de l’Afrique australe et orientale connaît le rythme de développement numérique le plus lent au monde, avec seulement 24% de la population utilisant internet en 2023.

(Source : Le 360 Afrique, 30 juin 2024)

Laissez votre commentaire