African Digital Week 2024 : La Côte d’Ivoire à la croisée des chemins numériques

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64

L’article African Digital Week 2024 : La Côte d’Ivoire à la croisée des chemins numériques est apparu en premier sur AITN.

La quatrième édition de l’African Digital Week (ADW), qui s’est tenue au Boulay Beach Resort, a pris fin le 24 avril après trois jours de discussions intensives et de collaborations futures envisagées pour la transformation digitale en Côte d’Ivoire et en Afrique. L’événement, marqué par un panel d’ouverture sur « L’industrie 4.0 : Promesses pour l’Afrique », a culminé avec la remise d’un livre blanc contenant des recommandations clés au ministre de la Transition Numérique et de la Digitalisation, Ibrahim Khalil Konaté.

Ce forum a rassemblé des experts de divers horizons pour discuter de l’avenir numérique de l’Afrique, centré notamment sur les défis et opportunités de l’industrie 4.0. Les participants ont exploré des sujets variés allant des infrastructures TIC, la régulation de l’intelligence artificielle, la 5G, la cybersécurité, jusqu’au développement des compétences numériques nécessaires pour soutenir cette transition.

L’African Digital Week a souligné l’importance de passer directement à des méthodes de production respectueuses des normes sociales, de sobriété en carbone et de résilience aux changements climatiques, pointant ainsi vers une révolution industrielle qui pourrait offrir de nouveaux emplois de qualité pour la jeunesse africaine. Pour la Côte d’Ivoire, cela représente une chance de consolider son économie en exploitant les gains de productivité du secteur privé national.

Jérôme Ehui, vice-président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), a insisté sur la nécessité pour les États de prendre des mesures concrètes pour réussir l’industrie 4.0. « Nous avons pris la pleine mesure des challenges à relever pour faire de la Côte d’Ivoire un acteur clé de la quatrième révolution industrielle », a-t-il affirmé.

Olivier Avoa, directeur général de la Transformation Numérique et de la Digitalisation, a salué la qualité des travaux et le fort engagement des acteurs clés tels que la CGECI, le Club des DSI, l’UNETEL et le GOTIC dans la promotion de la transformation digitale du pays. « Les promesses de la quatrième révolution industrielle sont grandes pour l’Afrique et il est crucial que nous ne les manquions pas », a-t-il ajouté.

Un moment fort de l’ADW 2024 a été la distinction des leaders du numérique, avec une première promotion composée de pionniers ayant significativement contribué à l’écosystème IT ivoirien et une seconde promotion de jeunes leaders qui continuent de porter cet héritage.

Gertrude Koné Douyéré, présidente de la Commission de l’économie numérique et du digital de la CGECI et présidente du comité d’organisation de l’ADW 2024, s’est félicitée de la mobilisation des participants, notant une participation quotidienne de plus de 500 personnes, dont plus de 200 en présentiel. Ce niveau de participation souligne l’intérêt croissant et l’importance de la transformation numérique en Côte d’Ivoire et en Afrique, prête à embrasser pleinement les promesses de l’industrie 4.0.

L’article African Digital Week 2024 : La Côte d’Ivoire à la croisée des chemins numériques est apparu en premier sur AITN.

Laissez votre commentaire