Adoption de la connectivité mobile : La « fibre maternelle » est forte sous nos tropiques

  1. Accueil
  2. Uncategorized
  3. Détail de l'article

Warning: Attempt to read property "user_registered" on bool in /home/nm1l7wvt/tafeur.com/wp-content/themes/workreap/single.php on line 64

L’article Adoption de la connectivité mobile : La « fibre maternelle » est forte sous nos tropiques est apparu en premier sur AITN.

En 2023, plus de 1,5 milliard de femmes dans les pays en développement utilisaient l’internet mobile, adoptant la connectivité plus rapidement que les hommes, selon le dernier rapport sur l’écart entre les sexes en matière de mobile de la GSMA. Pour la première fois depuis 2020, l’écart entre les sexes en matière d’adoption du mobile a diminué, passant de 19 % en 2022 à 15 % en 2023 dans les pays à revenu faible et intermédiaire (PRFI). Cependant, 785 millions de femmes restent non connectées et environ 940 millions ne possèdent toujours pas de smartphone.

En 2023, l’écart entre les sexes en matière de smartphone a également diminué, passant de 15 % à 13 % dans les PRFI, principalement grâce aux femmes d’Asie du Sud qui ont réduit l’écart de 41 % à 34 %. En Inde, l’adoption du mobile par les femmes a augmenté de 37 %, réduisant l’écart de 40 % à 30 %. En Indonésie, le taux d’adoption des femmes a dépassé celui des hommes, l’écart passant de 15 % à 8 %. En Afrique subsaharienne, l’écart s’est légèrement réduit pour la première fois en cinq ans, passant de 36 % à 32 %.

Malgré ces progrès, des défis subsistent. L’abordabilité, l’alphabétisation et les compétences numériques demeurent des obstacles majeurs à l’acquisition d’un appareil et à la connectivité, en particulier pour les femmes, en raison des écarts de rémunération et des taux d’emploi plus faibles. Les normes sociales et les inégalités structurelles, telles que l’accès inégal à l’éducation et aux revenus, contribuent également à cet écart.

Claire Sibthorpe, responsable de l’inclusion numérique à la GSMA, a qualifié la réduction de l’écart de « prometteuse », mais a reconnu que maintenir cette croissance était « fragile ». En fermant cet écart, l’industrie mobile pourrait générer 230 milliards de dollars de revenus supplémentaires sur huit ans.

L’article Adoption de la connectivité mobile : La « fibre maternelle » est forte sous nos tropiques est apparu en premier sur AITN.

Laissez votre commentaire